Folie dans un village français

Photo: TV5

En août 1951, le village de Pont-Saint-Esprit, dans le Gard, en France, est pris de folie. Des dizaines de personnes souffrent de démence, ont des hallucinations, veulent voler, voient des rivières de sang. Une histoire stupéfiante : on comptera sept morts, 300 personnes intoxiquées et 50 internées en psychiatrie. On pointe le pain, oui, le pain, qui aurait été contaminé par un champignon parasite s’attaquant aux céréales. On arrête le boulanger du village, le meunier. Mais on n’arrive pas à prouver quoi que ce soit. On cherche du côté de l’eau, de l’air. Rien, néant total.

Des décennies plus tard, une nouvelle théorie voit le jour : le village aurait été le théâtre d’une expérience de la CIA avec du LSD. Délire ? Ce documentaire produit pour France Télévision croit pouvoir montrer la main occulte de la CIA derrière cet événement étrange. Et pour mieux expliquer l’affaire, on retrace toutes les expériences menées par la CIA et l’armée américaine auprès de différents groupes des années 1950 au début des années 1970, des expériences sur la manipulation mentale pour tenter de créer des « robots » prêts à tuer. Avec l’aide de médecins, de bons Américains pur jus qui n’ont rien à envier aux nazis. À ces expériences a participé, on le sait maintenant, le Dr Donald Cameron, de l’Allen Memorial de Montréal. Troublant ? Le mot est faible. C’est terrifiant et scandaleux.

Un village empoisonné par la CIA ?

TV5, lundi, 22 h