Au nom du Père et du Parrain

«Le pape et la mafia»
Photo: YouTube «Le pape et la mafia»

En juin 2014, le pape François fait un discours en Calabre. Il annonce alors que les mafieux suivent la voie du Mal, et qu’ils seront donc maintenant excommuniés. Interdits de communion, de sacrements. C’est la première fois qu’un pape prononce l’excommunication de la mafia. L’affaire n’est pas banale, compte tenu des liens étroits entretenus par plusieurs mafieux avec l’Église. C’est le sujet de ce documentaire produit par Arte, signé John Dickie, historien britannique spécialiste de la question. Dickie explore ces liens étroits : prêtres corrompus, dignitaires de l’Église complaisants, alliance entre les mafieux et le parti des démocrates-chrétiens, investissements douteux de la Banque du Vatican, et ainsi de suite. Certaines anecdotes sont assez rocambolesques, comme l’histoire de ce moine assassiné par un mafieux… parce qu’il s’était allié à un gang rival. Plusieurs mafieux se disent croyants, certains ont un autel chez eux pour faire leur prières, ils honorent les saints... et prennent la peine de souligner qu’il ne faut pas tuer le vendredi ! Ben coudonc… C’est un sujet fort intéressant. Dommage que le traitement soit irritant : musique envahissante et tonitruante, images d’archives sanglantes, et surtout présence continuelle de John Dickie qui se met inutilement en scène, alors que le simple exposé des faits était assez lourd en soi pour ne pas tenter d’en rajouter.

Grands reportages : Le pape et la mafia

ICI RDI, jeudi 20 h