Passer du chaud au froid

Photo: TV5

Noël et Nicaise ont quitté la Côte d’Ivoire pour se retrouver à Iqaluit, capitale du Nunavut, ville qui s’était appelée pendant longtemps Frobisher Bay. Pourquoi ces Africains se sont-ils retrouvés dans ces contrées froides et enneigées ? Pour l’emploi.

Iqaluit, qui compte maintenant plus de 7000 habitants, est la ville qui a actuellement la plus forte croissance démographique au Canada. Capitale de ce nouveau territoire administratif, capitale de l’est de l’Arctique, la ville est aux premières loges pour profiter de l’ouverture des routes maritimes dans le Nord. Des gens viennent de partout dans le monde pour profiter de ce développement économique, et selon des Québécois qui y travaillent, la ville devient de plus en plus cosmopolite.

De l’Afrique à l’Arctique nous fait suivre le parcours de ces nouveaux citoyens qui tentent de s’adapter au froid et qui cherchent à faire venir leurs familles. C’est sympathique, mais on aurait préféré obtenir un portrait plus complet de la ville, de ses enjeux sociaux, de la façon dont la population inuite réagit à tous ces nouveaux arrivants.

De l’Afrique à l’Arctique

TV5, jeudi à 20 h