Gavage, triage, débrouillage

Fred Pellerin à la Maison symphonique lors du spectacle Il est né le divin enfin !avec l’Orchestre symphonique de Montréal, le 9 décembre dernier.
Photo: Annik MH De Carufel Le Devoir Fred Pellerin à la Maison symphonique lors du spectacle Il est né le divin enfin !avec l’Orchestre symphonique de Montréal, le 9 décembre dernier.

Décembre, mois du Pellerin. Le conteur de Saint-Élie-de-Caxton aura passé tout le mois à la télé publique. La série en quatre épisodes Saint-Élie-de-Légende, présentant les sources d’inspiration dans le village de 150 ans, continue sur Tou.tv, se poursuit et se termine dans les prochains jours sur ICI Radio-Canada Télé. Le barde québécois est aussi à l’honneur le dimanche 20 décembre à 20 h avec Il est né le divin enfin ! Il s’agit de la captation du troisième conte musical offert par Fred Pellerin avec l’Orchestre symphonique de Montréal.

Décembre est donc aussi le mois de la musique à la télé. ICI Artv offre une autre primeur, Nuit de Noël chez les Wainwright, les 24 décembre à 20 h 30 et 25 décembre à 15 h. Pour ce concert, Rufus et Martha Wainwright sont entourés de leur famille et de leurs invités spéciaux, dont Louis-Jean Cormier, Robert Charlebois, Jorane, Kid Koala, Emmylou Harris, Loudon Wainwright III et Anna McGarrigle.

Il y a des classiques aussi. Toute la programmation de Télé-Québec, avec ces ixièmes reprises de dessins animés, dont tous les Lucky Luke, tous les Astérix et tous les Tintin. La série Cinéma en Fêtes en rajoute dans les prochains jours avec un tas de film à voir ou à enregistrer, dont Chocolat, La mariée cadavérique, Little Miss Sunshine, Dans une galaxie près de chez vous, Les trois petits cochons et bien sûr Le dîner de cons et Le père Noël est une ordure. Le site telequebec.tv propose en plus des courts métrages à visionner à volonté.

L’autre réseau éducatif, TFO, multiplie ses propres propositions pour tous sur ses différentes plateformes. La chaîne ontarienne francophone est en grand débrouillage jusqu’au 14 janvier. La sélection de films de qualité diffusés le soir est franchement la plus alléchante de tous les réseaux. La proposition en ligne en rajoute. Le contenu éducatif et divertissant pour les enfants a de quoi satisfaire les parents les plus exigeants, avec des classiques (dont tout Caillou), des jeux, des apps et des chansons. On peut également y visionner plusieurs films, dont J’ai tué ma mère du Québécois Xavier Dolan et le drame historique Michael Kohlhaas.

La chaîne spécialisée de Radio-Canada ICI Explora entre aussi en débrouillage à compter de ce samedi, jusqu’au 3 janvier. Elle présente des grandes productions en rafale (L’Afrique sauvage, Le voyage de la vie) et des documentaires (Cinq ans parmi les tigres, Animaux sur écoute). En plus, chacun des trois prochains week-ends propose des séries prestigieuses, en commençant par Curiosity (19 et 20 décembre), sur les grandes questions de la vie.

Les incontournables en séries

Série noire (RC). La première saison est sur Tou.tv et en DVD. La seconde est offerte en primeur sur la section Extra de la plateforme numérique. Cette création autoréférentielle fait de la très bonne télé en parlant de la mauvaise. C’est drôle et intelligent tout en jouant constamment de l’absurde et des clins d’oeil. La diffusion traditionnelle, un épisode à la fois, commencera à la télé traditionnelle en janvier.

Pour Sarah (TVA). Le grand réseau privé compétitionne de plus en plus Radio-Canada avec des fictions de qualité, des Beaux malaises à Boomerang, en passant par Au secours de Béatrice. Pour Sarah raconte très bien l’histoire d’un accident de voiture et ses conséquences sur les familles et les amis de deux victimes. Les dessous du drame se révèlent couche par couche, comme on épluche un oignon. Illico en ligne permet de visionner toutes ces émissions.

Better Call Saul (AMC) et Fargo (FX). Les deux séries sont des excroissances de productions antérieures. La seconde s’inspire évidemment du film éponyme. La première raconte la vie antérieure de l’avocat du chef-d’oeuvre télévisuel Breaking Bad. Les deux productions réussissent le pari difficile d’enrichir la création originale tout en assumant leur propre personnalité.

The Jinx : The Life and Deaths of Robert Durst et Sinatra : All or Nothing at All (HBO). La meilleure chaîne de fiction du monde produit et diffuse aussi d’excellents documentaires. Ces deux-là racontent des vies contraires : dans le premier cas, la déchéance, jusqu’aux meurtres, de l’héritier d’une grande fortune immobilière de New York ; dans l’autre, l’ascension d’un fils d’immigrants italiens du New Jersey à la voix d’or devenu une des plus grandes vedettes de la pop du XXe siècle avec Elvis et les Beatles.