Fêtée par ses célébrités

Le documentaire «Nature, le nouvel eldorado de la finance» traite d’un marché en expansion, celui de la protection de l’environnement en attribuant une valeur marchande à toutes les ressources naturelles.
Photo: Explora Le documentaire «Nature, le nouvel eldorado de la finance» traite d’un marché en expansion, celui de la protection de l’environnement en attribuant une valeur marchande à toutes les ressources naturelles.

Drummondville, le show : un nom d’événement qui n’indique pas vraiment la nature de la commémoration. Il peut même induire en erreur les esprits taquins qui furent abonnés au magazine humoristique Croc dans les années 80, puisque la ville du Centre-du-Québec était alors la cible favorite de la défunte publication. Il s’agit en fait d’un spectacle organisé dans le cadre des commémorations du bicentenaire de la cité mal aimée, qui a eu lieu le 28 juin dernier. Cette célébration est passée sous le radar des médias nationaux, mais voilà que plus d’un mois plus tard, Télé-Québec diffuse ce spectacle à grand déploiement réunissant sur scène des artistes natifs de la ville, dont l’animateur de la soirée, Louis Morissette, les groupes UZEB et les Trois Accords, les comiques Daniel Lemire et Michel Lauzière, mais aussi Renée Martel, Gregory Charles et d’autres. Une distribution éclectique, mais tout de même fort intéressante pour rendre hommage à cette ville trop longtemps raillée… À Télé-Québec, samedi, 21 h


Sauver des enfants perdus du bout du monde

La chanteuse et désormais écrivaine Stéphanie Lapointe sert de guide dans le documentaire Papa Gil, un film consacré à une initiative personnelle fort louable d’un Belge installé au Pérou. Gil Van den Bergh a quitté sa patrie pour fonder un orphelinat à Ayacucho, un des recoins les plus pauvres du monde, pour y accueillir des enfants perdus (et souvent handicapés) des dépotoirs péruviens. Alerte aux bouffées d’espoir et aux nécessaires mouchoirs… À TV5, mercredi, 21 h


Économie «verte»

Cette expression, tout comme « développement durable », est de plus en plus utilisée par les financiers et autres marchands de « bébelles » du monde entier, qui se l’approprient souvent à tort et à travers… Nature, le nouvel eldorado de la finance, un documentaire estampillé du sceau de qualité « Arte », traite d’un marché en expansion, celui de la protection de l’environnement en attribuant une valeur marchande à toutes les ressources naturelles : l’eau, les forêts, des animaux en danger et même la pollinisation des abeilles peuvent être achetés en bourse… La loi de l’offre et de la demande et le phénomène de rareté font le reste. Ces investissements « responsables » permettent à certaines entreprises de conserver des actifs moins « propres ». La bonne conscience à géométrie variable, en quelque sorte… À Explora, samedi, 20 h



À voir en vidéo