L’agriculture à l’assaut des villes

Photo: Radio-Canada

L’agriculture urbaine n’est pas un simple passe-temps pour jardiniers amateurs. Elle est désormais un important outil de développement économique capable de transformer un carré de bitume en potager florissant.

Le réalisateur Mario Desmarais, qui avait fait de l’agriculture et de l’alimentation ses sujets fétiches, avait déjà signé La guerre alimentaire, Les gens de la Terre et la série Vivres, tournée dans 15 pays. Loin d’avoir fait le tour du jardin, il s’est penché sur le cas des municipalités avec Une révolution agricole… urbaine !

Environ 20 % de la nourriture consommée dans le monde est produite en zone urbaine et périurbaine et près de la moitié des légu-mes frais qui atterrissent dans notre assiette provient d’un environnement urbain, explique-t-on d’entrée de jeu.

En bordure d’autoroutes, sur les toits et dans les arrière-cours, la productionagricole a pris d’assaut les villes. Mario Desmarais jette un regard sur les expériences réalisées ici et ailleurs. On visite les incontournables serres Lufa nichées sur un toit d’Ahuntsic, la production de laitues d’Hydronov à Mirabel, la ferme verticale Alterrus de Vancouver ainsi que les enclaves agricoles à quelques minutes du centre-ville de Barcelone. « L’innovation, c’est en agriculture urbaine que ça se passe, dira Mario Desmarais en entrevue. L’agriculture conventionnelle devrait regarder ça de près. »

À Montréal, les toits de 19 centres commerciaux pourraient rendre la ville autosuffisante en légumes. Il y a certainement là matière à réflexion.

Une révolution agricole… urbaine !

Radio-Canada, samedi 4 juillet à 21 h