«La soirée est (encore) jeune» à la télé

Jean-Philippe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet
Photo: ICI Radio-Canada Jean-Philippe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet

L’émission La soirée est (encore) jeune reviendra à l’antenne de la radio le 29 août, et sera également rediffusée en version abrégée, à la télévision, sur la chaîne ICI ARTV à partir du 13 septembre. Radio-Canada a en effet annoncé hier que l’émission du samedi soir, enregistrée en direct à la brasserie Helm, rue Bernard, serait ensuite remontée pour la télévision où elle sera présentée 24 heures plus tard.

Radio-Canada espère ainsi profiter de l’ambiance festive qui entoure l’enregistrement de cette émission, en direct devant un public souvent composé d’une centaine de personnes. « On voulait montrer aux téléspectateurs l’ambiance qui se trouve dans le bar », a dit hier l’animateur Jean-Philippe Wauthier. L’émission de télévision diffusée à ICI ARTV durera 45 minutes. On gardera vraisemblablement le meilleur de l’émission de samedi. L’émission de télévision sera diffusée durant 13 semaines consécutives. « C’est une sorte de test », a reconnu Dominique Chaloult, directrice de la programmation Télévision. La version radio de La soirée est (encore) jeune restera pour sa part à l’antenne jusqu’au printemps prochain.

Multi-écrans

Le concept, qui s’inscrit dans la stratégie multiplateforme de Radio-Canada, reprendra l’émission telle qu’elle existe présentement, soit avec Jean-Philippe Wauthier à l’animation, et Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet, aux sketchs, billets et chroniques. Des invités de la scène culturelle et politique défileront également chaque semaine. L’émission gardera son humour mordant et son côté insolent.

Le groupe ne modifiera pas sa façon de faire, a soutenu l’équipe hier. C’est plutôt la télévision qui s’invite dans un univers radiophonique. C’est Guillaume Lespérance qui assurera la production de la version télé de La soirée est (encore) jeune.

Dominique Chaloult a assuré que le but premier de ce concept n’était pas de faire des économies. Peu d’émissions se prêtent d’ailleurs ainsi à une diffusion sur les deux plateformes.

2 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 28 avril 2015 08 h 07

    Néant

    Comme je n'écoute plus la télévision généraliste, sa programmation ne me concerne pas.
    Au suivant.

  • François L'Abbé - Abonné 28 avril 2015 19 h 39

    Bravo!

    @FrançoisDugal

    Commentaire inintéressant. Au suivant!

    Très content de retrouver l'impertinente bande à la télé. Ça va donner une dimension supplémentaire à leur esprit joyeusement corrosif!