Légitime colère

Le terme peut sembler usé, mais il est difficile de décrire Michel Chartrand autrement qu’en rappelant qu’il est un véritable monument de l’histoire du Québec au XXe siècle, une figure de proue de la lutte pour l’égalité des chances, un infatigable militant qui a consacré sa vie à la défense de la justice. Bref, un être unique, forgé au fil du siècle, qui a sans aucun doute laissé un vide impossible à combler.

 

« Socialiste et chrétien, Michel Chartrand est demeuré jusqu’à la toute fin un militant actif, engagé et fidèle à son parti pris avec une énergie exceptionnelle, une démesure rafraîchissante et un verbe qui fait tristement défaut à notre époque malmenée par la langue de bois », souligne d’ailleurs Manuel Foglia, réalisateur de Chartrand, le malcommode. L’expression est de Pierre Vadeboncoeur, qui décrivait d’ailleurs Chartrand comme « un superbe ami de l’humanité ».

 

Mais il faut aussi se défaire de l’image, plus caricaturale celle-là, du vieux malcommode, du grincheux qui tempête contre tout et tous, vision privilégiée par ceux qui ont la paresse facile et qui refusent de voir l’ampleur du parcours de l’homme. Un parcours de vie qui dit d’ailleurs tout, d’autant plus qu’il raconte aussi l’histoire du Québec, de la crise économique des années 30 au tournant du XXIe siècle.

 

Manuel Foglia a bien sûr choisi de nous parler de Chartrand — voulait-il nous le faire découvrir ? — à l’aide d’images d’archives qui suffisent à elles seules à rendre compte de l’ampleur de l’homme. Mais il a aussi organisé des repas qui donnent l’occasion à certains des illustres compagnons de Chartrand de parler de lui en sa présence.

 

Chartrand, le plus souvent muet, est confiné au rôle de spectateur. Il est visiblement sur la fin de sa vie. On ne peut d’ailleurs qu’éprouver un certain malaise à la vue de cet homme très diminué par l’âge (il est mort à 93 ans). Le montrer ainsi n’apporte rien à la compréhension de son engagement et de son rôle dans l’histoire du Québec, surtout pour ceux qui le découvriraient à travers ces images.

Chartrand, le malcommode

Télé-Québec, 20 h

À voir en vidéo