Romance de vacances, ou d’une vie

Le tourisme sexuel est un phénomène habituellement associé aux hommes, à ceux qui cherchent de la chair fraîche (parfois beaucoup trop fraîche...) et exotique sans trop de soucis, sous des latitudes agréables... Pourtant, il existe une « clientèle » féminine pour ce type de tourisme, comme le montre le film franco-canadien Vers le sud. Le documentaire de Wendy Champagne (qui a également réalisé le film Taxi, dont il est question en une de cet Agenda) explore cette question délicate à partir de l’exemple cubain. De refuge pour tous les fêtards américains dans la première moitié du XXe siècle, Cuba est devenue, sous le régime révolutionnaire, un endroit où la prostitution est interdite. Ça n’empêche pas les femmes souhaitant vivre une romance de vacances ou plus simplement d’un soir de se laisser séduire par les jiteneros, des jeunes hommes sans emplois et souvent passablement instruits qui jouent au « gigolo » sans pour autant être rémunérés : des soirées toutes dépenses payées et l’espoir de rencontrer une femme qui les aidera à partir au loin suffisent.

 

La réalisatrice et scénariste donne la parole à quelques-uns de ces jeunes hommes et à quelques touristes qui se rendent spécifiquement dans cette destination soleil pour profiter des charmes de ces derniers. Mais rapidement elle tourne son attention vers trois vacancières (une Américaine, une Québécoise et une Saskatchewanaise) qui ont développé une véritable relation amoureuse avec un Cubain rencontré en vacances. Elle suit l’évolution de ces relations une fois la « lune de miel » tropicale terminée, lorsque les nouveaux couples se retrouvent chez madame au nord.

 

Ces histoires transcendent heureusement le cliché de « l’arnaqueur ». Elles témoignent tout de même des nombreuses difficultés qui se présentent sur la route de ces couples hors norme. Voilà un panorama intéressant et sensible d’un sujet qui aurait pu facilement tomber dans le sensationnalisme.

Doc Zone : Love Under the Cuban Skies

CBC, 21 h

À voir en vidéo