À voir le lundi 23 décembre - Des hommes et des bêtes

L’émission Animo suit habituellement le travail en clinique vétérinaire, avec des cas de patients bien spéciaux: Mollie, la chatte de trois ans, en détresse respiratoire; Fripouille, le yorkshire, qui souffre de la vessie.

Cette fois, Animo sort du laboratoire et du cabinet pour suivre L’Odyssée appalachienne, une course de traîneaux de 160 kilomètres, la plus longue du Québec, à laquelle participaient une dizaine d’attelages l’an dernier. Les candidats eux-mêmes sont de drôle de bêtes. Sylvain a assumé sa passion six mois en Alaska. Gino, ancien soldat, explique qu’il a été sauvé par ses chiens. Rémi possède 35 coursiers et il promène souvent sa petite fille dans un traîneau après avoir réchauffé les couvertures dans un sèche-linge.

Le reportage suit cette aventure et fournit les explications sur ce sport complexe où il faut, par exemple, savamment préparer les harnais et la composition des attelages en dosant les plus forts et les plus rapides. Les chiens ont droit à des pauses de quatre heures obligatoires. Là encore, la sélection de la nourriture s’avère tout un art, chacun ayant sa recette miracle.

L’animateur, le vétérinaire Sébastien Kfoury, goûte une des préparations et semble sincère quand il dit trouver ça bon. Le jeune pro mène l’émission avec tact, passion et un entregent de circonstance. Bref, le bon et beau docteur connaît son affaire et il sait la communiquer avec l’assurance d’un diplômé de l’École nationale de théâtre.

Des capsules complètent encore la proposition, selon le modèle établi. Cette fois, il s’agit d’expliquer comment maintenir actifs des petits chiens frileux qui ne peuvent sortir très longtemps l’hiver, des lévriers, par exemple, ou ces chiens de poche qui ont l’air de brosses de toilette.

L’autre affaire, avec de gros toutous bien forts et bien endurants, plaît davantage. La course se termine à Saint-Pamphile, sous les applaudissements. Les belles images de nuit, avec de petites lumières orange oscillant sous la tête des meneurs de meutes, donnent la mesure de l’exploit accompli en une seule journée par les hommes et les bêtes.

À voir en vidéo