​30 Vies, de Fabienne Larouche, s'incline aux International Emmy Awards

Fabienne Larouche, productrice dee 30 Vies, première télésérie québécoise en nomination aux Emmy Awards.
Photo: Jacques Grenier Le Devoir Fabienne Larouche, productrice dee 30 Vies, première télésérie québécoise en nomination aux Emmy Awards.
Première télésérie québécoise à obtenir une nomination aux International Emmy Awards, 30 Vies a dû se contenter du statut de finaliste à ce prestigieux gala qui couronnait ses lauréats lundi soir à New York.

Le téléroman de Fabienne Larouche, s'est incliné dans la catégorie «Telenovela», face à la série brésilienne «Side by Side» de TV Globo. Une autre série brésilienne et un téléroman produit en Angola étaient également en lice dans cette catégorie.

Le gala, qui en est à sa 41e année d'existence, décernait des trophées dans neuf catégories différentes. Pas moins de 19 pays étaient représentés à cette soirée qui n'incluait pas les oeuvres produites aux États-Unis.

Mme Larouche et son conjoint, Michel Trudeau, ainsi que Mariloup Wolfe, Guillaume Lemay-Thivierge et Alexandre Vallerand ont fait le voyage à New York.

Diffusé à Radio-Canada, le téléroman 30 Vies se déroule dans une école et met en lumière un professeur différent par saison. Marina Orsini, Guillaume Lemay-Thivierge, Élise Guilbault, Karine Vanasse et Mariloup Wolfe ont été en vedette au fil des saisons. Benoit Brière doit tenir le rôle de l'enseignement en vedette en janvier.

La série française Les Revenants, de Canal +, a par ailleurs reçu le trophée pour la meilleure série dramatique.