À voir le mardi 26 février - Elles ont fait l’Amérique

 

«Ce dont nous sommes en train de parler, c’est d’une révolution, et non d’une réforme», lance une jeune fille aux cheveux longs et aux lunettes rondes. Cette dernière allait devenir une des politiciennes américaines les plus influentes, notamment comme secrétaire d'État des États-Unis. Hillary Clinton se fera cependant ravir la présidence du Parti démocrate en 2008. Peut-être valait-il mieux alors un homme noir qu’une femme à la tête du pays? Si c’est de révolution qu’elle nous entretenait, celle-ci est sûrement toujours en cours.


Le documentaire Makers: Women Who Make America entend tout de même marquer un temps d’arrêt dans cette marche. En trois parties d’une heure chacune, la série aborde des récits de femmes qui ont vécu la deuxième vague du mouvement de libération, partant du «creux» des années 1950 à la promulgation de la Loi sur l’égalité des salaires, votée en 1963.


Inspirées des écrits «constructionnistes» de Simone de Beauvoir, les productrices abordent le plan personnel - et donc le politique - des icônes du mouvement américain, comme l’auteure et activiste Gloria Steinem et la députée Eleanor Holmes Norton, mais aussi de femmes «ordinaires» et des pionnières involontaires qui ont vécu ce bouleversement social, économique et culturel intense.


L’intérêt de ce document - et les documentaires d’ici devraient s’en inspirer; pensons au succulent Reine du foyer diffusé à Historia - est aussi d’avoir contacté des opposantes telles que la militante conservatrice Phyllis Schlafl ou même des célébrités comme Oprah Winfrey et la journaliste Katie Couric. Les personnalités politiques, comme l’ancienne secrétaire d’État Condoleezza Rice et Clinton, sont aussi interrogées sur la lutte.


Si cette deuxième vague du féminisme n’a laissé aucun pan de la vie inchangé aux États-Unis, l’égalité des sexes demeure au point mort, comme le rappelait la professeure Stephanie Coontz dans le New York Times du 16 février dernier. Voilà pourquoi il faut s’inspirer de l’élan des féministes de la deuxième vague en écoutant non seulement les épisodes de la série narrée par Meryl Streep sur PBS, mais aussi en consultant le projet multiplateforme sur makers.com.

À voir en vidéo