Bien bons bobos


	Dans Les bobos, on voit Étienne et Sandrine Maxou, interprétés par Marc Labrèche et Anne Dorval, vanter l’usage du Bixi, entre autres.
Photo: Télé-Québec
Dans Les bobos, on voit Étienne et Sandrine Maxou, interprétés par Marc Labrèche et Anne Dorval, vanter l’usage du Bixi, entre autres.

Les visionnements de presse se suivent et ne se ressemblent vraiment pas.

Mardi, il fallait subir Adam & Ève à Radio-Canada, nouvelle production du très adulé Claude Meunier (La petite vie) sur de pénibles histoires du même couple suivi en trois temps. Une production décevante, avec des gags éculés pour développer une perspective tristounette sur la famille et l’amour. Au suivant.
 
Mercredi, c’était au tour de Télé-Québec de dévoiler son émission de la rentrée la plus attendue, Les bobos, mettant en vedette deux mégastars du showbiz québécois, Marc Labrèche et Anne Dorval. Cette fois, le résultat comble les hautes attentes avec une production originale, drolatique et décapante qui donne en plus dans la joyeuse critique socioculturelle. Bravo.
 
Les bobos du titre, ce sont des bourgeois bohèmes, urbains branchés et friqués. Étienne Maxou se présente comme « un chasseur de tendances », tandis que sa femme Sandrine se veut une « tendancieuse », en ce sens qu’elle-même croit lancer les mouvements in. Elle se décrit aussi comme une « végétarienne non pratiquante » parce qu’elle mange de la viande tout en jugeant sévèrement ceux qui l’imitent. C’est aussi une femme engagée qui a « déjà téléchargé une chanson des Cowboys fringants».
 
Les Maxou habitent le Plateau, évidemment, ce « centre socioculturel du Québec ». Chaque émission (il y en aura 20) propose des sketches prétextes à rigoler ferme aux dépens de ces deux idiots diplômés (selon Anne Dorval) que l’auteur Marc Brunet préfère présenter comme « des naïfs qui n’ont d’intelligent que leurs téléphones ». Cette équipe-choc nous a déjà donné le très burlesque Cœur a ses raisons (TVA, 2005-2007). Cette fois, Marc Labrèche se charge en plus de la réalisation.
 
Concrètement, ça donne quoi ? On les voit commander des plats impossibles au restaurant, tenter d’aborder Rufus Wainwright au marché, vanter l’usage du Bixi, etc. Ils animent aussi leur propre émission « à la Vox » (selon l’auteur), La bande des deux, sous forme d’escapade de découverte d’un lieu à la mode. Certaines capsules utilisent des vedettes. Xavier Dolan casse la glace au premier épisode. On verra ensuite Denys Arcand, Macha Grenon, Luc Picard et Christiane Charette.
 
«C’est beaucoup plus verbeux que Le cœur a ses raisons, qui se voulait plus slapstick», explique M. Brunet. Il ajoute que dès l’apparition du germe de l’idée qui a engendré cette production, en réunion au très branché restaurant L’Express de la rue Saint-Denis, il était entendu de ne pas donner dans la sempiternelle étude des rapports hommes-femmes, déjà par trop exploités sur les écrans québécois. « C’est une émission sur les rapports sociaux, pas sur les relations personnelles, dit-il. On n’ira jamais chez les Maxou. »
 
Franchement, tout ne se vaut pas dans cette création foisonnante. Certains blocs s’étirent inutilement, par exemple quand il s’agit de réorienter des « touristes » perdus sur le Plateau. D’autres tombent un peu à plat, avec des gags faciles qui reposent un peu trop sur les mimiques délirantes des comédiens surdoués. N’empêche, la somme comique s’avère bien supérieure aux parties plus ou moins amusantes.
 
Ce sont donc de bien bons Bobos. La délicieuse découverte commence vendredi, à 20h, avec des reprises le mardi à 22 h.

 
14 commentaires
  • Yves Claudé - Inscrit 12 septembre 2012 05 h 24

    Les “bobos” et leur originalité politique …

    Il serait sain et diverstissant que ce portrait des “bobos” comprenne aussi quelques traits relatifs à leur originalité politique, que ce soit au niveau municipal, ou provincial, avec la récente élection de deux députés s’autodésignant comme “solidaires” … Mais, “solidaires” de qui au fait ?

    Yves Claudé

    • Fabien Nadeau - Abonné 12 septembre 2012 08 h 57

      Je ne peux répondre vraiment au dernier commentaire, chef d'oeuvre de mauvaise foi. Quelqu'un peut-il vraiment ignorer le sens du nom de ce parti?

      Si oui, on est dans l'inculture politique totale. J'imagine que c'est possible. Pauvre Monsieur Claudé.

    • Marc Blanchard - Inscrit 12 septembre 2012 09 h 53

      Oui, en effet, qu'on se moque un peu de Khadir et David, délégués bobos.

    • Daniel Lepage - Inscrit 12 septembre 2012 10 h 24

      Quand on dit que la facilité de s'exprimer via les différents sociaux engendrent bien souvent une pauvreté d'esprit... on en a ici un bel exemple... Vous pouvez bien être contre QS Mrs Claudé et Blanchard tant que vous voulez, mais de là à se poser des questions sur leur volontés profondes c'est carrément malhonnêtes. Par ailleurs, vos commentaires sont totalement impertinents dans le cas actuel et de plus font preuve d'une profonde méconnaissance du phénomène "bobo" ainsi que du monde politique... Un peu de sérieux!

    • Yves Claudé - Inscrit 12 septembre 2012 10 h 36

      La bonne et la «mauvaise» foi …

      Monsieur Fabien Nadeau,

      Si je suis un «mauvais» croyant, si ma foi est «mauvaise», doit-on automatiquement en conclure que la vôtre est bonne ?

      Si comme vous l’affirmez, je serais «pauvre» … en esprit, je suppose, pouvez-vous m’assurer que le «Royaume de Dieu» me sera ouvert ?

      Je continue à m’interroger sur le fait d’être solidaire des «Solidaires» … et sur sa signification ! Cela doit être le sens de mon «inculture politique totale» !

      Yves Claudé

    • Daniel Lepage - Inscrit 12 septembre 2012 11 h 52

      Triste, mais vous ne parviendrez pas à me faire pleurer sur votre sort... Je n'ai rien conclu sur vos "croyances" ni juger des miennes par ailleurs ou encore déduit que je disais juste contrairement à vous... Toutefois, si vous tenez à souligner l'importance de votre interrogation, je vous invite fortement à vous informer et à lire sur la définition des choses. Dans ce cas-ci, aller chercher un minimum d'informations sur 'solidaires" et "bobos" et ça mettra un certain baume sur votre ciel ombragé...

    • Yves Claudé - Inscrit 12 septembre 2012 12 h 16

      Solidarité et humour politique …

      Faut-il comprendre des interventions de Messieurs Lepage et Nadeau que les «Solidaires» devraient être exemptés de toute mise en question, y compris celle de l’humour politique ?

      Serait-il préférable de ne pas mettre en doute cette, foi, qui revendique sa transcendante légitimité ?

      Yves Claudé

    • Guillaume Pelletier - Inscrit 12 septembre 2012 14 h 35

      Messieurs, votre échange ferait un très bon dialogue pour Les Bobos!

    • Yves Claudé - Inscrit 12 septembre 2012 22 h 06

      Monsieur Guillaume Pelletier,

      Je souscris avec enthousiasme à votre suggestion … et je cède illico mes droits d’auteur aux bonnes œuvres des députés «bobos» !

      - 33 -

      Yves Claudé

    • Denis Raymond - Inscrit 17 septembre 2012 14 h 29

      lol lol On dit: ''la réalité dépasse la fiction''. Je vous trouve bon joueur Mr Claudé et courageux de vous y souscrire.

  • Réal Giguère - Inscrit 12 septembre 2012 07 h 29

    La série

    est commanditée par Genex...(c'est le propriétaire de la Radio X)

    • Stéphane Laporte - Abonné 12 septembre 2012 13 h 29

      Intéressant!

  • Daniel Lepage - Inscrit 12 septembre 2012 14 h 44

    Tout comme le disait M. Nadeau, vos commentaires ne sont qu'un chef-d'oeuvre de mauvaise foi... Quant à la non pertinence de vos propos, elle est manifeste. Il s'agissait ici d'un article sur une émission télé visiblement humoristique que personne n'a encore vu du reste... Vous n'avez pas pensé profiter de l'occasion pour exercer votre "humour politique" également sur Hollande ou Obama tant qu'à y être... et pourquoi pas sur Che Gevarra...
    Pauvre M. Cloudé... pathétique...

  • Denis Raymond - Inscrit 17 septembre 2012 14 h 40

    Labrèche tout craché

    J'ai vu le premier épisode vendredi passé. Moi j'ai bien aimé, délirant à certains égards comme la dernière scène sur le Tantra sexuel. lol lol La scène avec Xiavier Dolan est très bien aussi, parodie sur le cellulaire lol Quel beau métier être comédien.

    Seulement 20 épisodes? J'espère qu'on en mettra plus.