À voir à la télévision le jeudi 23 juin - Le vieux brochet du lac à l'Ours: entre le juste, le touchant et le cabotinage

Fred Fortin est peut-être le plus humble des piliers de la musique au Québec. Peut-être parce que sa musique, même si elle a inspiré de multiples musiciens et fait triper un paquet de mélomanes, n'a que rarement atteint les ondes FM. Peut-être que Fortin est aussi timide que les ondes commerciales...

Le réalisateur Antoine Laprise lui a consacré un documentaire, La Bête volumineuse, un clin d'oeil direct à La Bête lumineuse de Pierre Perrault. Dans une pièce des premiers jours, Fred Fortin et son ancien groupe Gros Mené y faisaient une référence directe, sur la pièce Panache. «Pendant c'temps-là, Maurice est dans l'moscaille à caller l'orignal»...

Du volume, ça, il y en a pas mal dans la musi-que de Fred Fortin, qui se traite de vieux brochet. Mais il y a aussi la finesse, la poésie sans dentelle, des images fortes comme dans les films. Du cinéma direct, ou presque. Comme Perrault, quoi. Et c'est avec une économie de mots que Fred Fortin se confie, installé dans son chalet du lac à l'Ours, près du lac Saint-Jean. On voit aussi passer Olivier Langevin, son fidèle compagnon guitariste, son père Noël Fortin, sa professeure de piano d'enfance...

La Bête volumineuse adopte un ton badin — l'introduction du film, les chapitres — et un brin pédagogique — les paroles des chansons sont presque toujours affichées, comme dans un karaoké —, mais le documentaire offre de belles archives vidéo et des photos du musicien, né

en 1971 à Dolbeau. On voit aussi Fortin en train d'écrire des chansons et d'enregistrer son album Plastrer la lune, alors qu'il est filmé par des caméras de surveillance. C'est peut-être aussi ça, le cinéma direct? Le chanteur parle un peu de ses influences (Pagliaro, les Beatles), de sa relation amour/haine avec la musique, du chaman dans la forêt qui lui donne de l'inspiration... Bref, on jongle entre le juste, le touchant et le cabotinage, à l'image de la musique de la bête volumineuse qu'est Fred Fortin.

La Bête volumineuse
RDI, 20h