À voir à la télévision le dimanche 12 juin - Le cirque est en ville

On ne peut pas vraiment dire que le début de la saison 2011 de Formule 1 se caractérise par un suspense de tous les instants. Six Grands Prix ont été courus jusqu'à maintenant et cinq d'entre eux se sont soldés par une victoire de l'Allemand Sebastian Vettel sur sa Red Bull.

Le jeune champion en titre possède déjà une avance de 58 points sur Lewis Hamilton, le seul qui soit parvenu à s'imposer devant lui, par cinq secondes en Chine en avril. Cela dit, on notera que les deux derniers gains de Vettel furent plutôt courts, son avance au moment de croiser le drapeau à damier étant chaque fois de moins d'une seconde.

Mais alors que le grand cirque s'amène à Montréal, ces considérations ne signifient pas grand-chose. Les conditions de course au circuit Gilles-Villeneuve sont telles qu'on a la plupart du temps affaire à des épreuves enlevantes, spectaculaires, fertiles en rebondissements. Bien malin qui pourrait annoncer un vainqueur.

En tout cas, Hamilton connaît le tabac, lui qui a triomphé à deux reprises sur l'île Notre-Dame, en 2007 et l'an dernier à la faveur d'un doublé de l'écurie McLaren en compagnie de Mark Webber. Vettel, lui, est arrivé tout juste au pied du podium avec une quatrième place en 2010, et il avait pris le huitième rang à sa seule autre présence au Canada, en 2008, alors qu'il portait les couleurs de Toro Rosso.

En ce dimanche, le Réseau des Sports amorce sa programmation Grand Prix du Canada dès midi avec une émission d'avant-course, l'épreuve proprement dite démarrant à 13h. Auparavant, à compter de 11h, on présente le documentaire Grand Prix - Les années mortelles, qui se penche sur la Formule 1 des années 1960 et 1970, pendant lesquelles plusieurs pilotes ont perdu la vie en piste.

Le Grand Prix du Canada de Formule 1
RDS et TSN, 12h et 13h