À voir à la télévision le dimanche 19 décembre - Louvain et ses belles inconnues

On s'est beaucoup moqué de Michel Louvain, souvent de façon assez cruelle. On lui a aussi souvent apposé l'étiquette de «quétaine», lui, le chanteur préféré des «madames». Force est de constater que toutes ces mesquineries n'ont pas eu d'influence sur le cours de la carrière de notre premier vrai crooner, qui continue toujours après plus de 50 ans de métier à faire hurler et frissonner de bonheur ses admiratrices, nombreuses et souvent très passionnées...

Dans Les Dames en bleu, le réalisateur Claude Demers (à qui on doit le film Barbiers, une histoire d'hommes) nous fait découvrir l'univers particulier de ces admiratrices inconditionnelles et donne la parole à quelques-unes d'entre elles, qui se confient généreusement à propos de leur passion pour «leur» Michel, et parfois sur leur existence en général. Il est fascinant de constater le culte, parfois proche de l'obsession, qu'entretiennent ces femmes pour leur chanteur favori, telles des adolescentes en furie. L'une d'entre elles est particulièrement entichée, tellement qu'elle a prévu qu'on dépose une photo de son idole (mais aussi de son mari et de sa famille) dans son cercueil...

En plus de ces confidences d'admiratrices, le réalisateur suit notre crooner dans les coulisses de ses spectacles, où il se prête avec bonheur et une patience infinie à des séances de signature d'autographes et de prises de photos pour satisfaire ces dames, parfois accompagnées de leur conjoint qui a intérêt à ne pas être jaloux...

Il aurait été facile de tomber dans la cari-cature ou dans la condescendance avec un tel sujet. Le film de Claude Demers a évité cet écueil en adoptant un ton intimiste et profondément respectueux, de sorte que l'on se prend d'affection pour ces femmes et pour leur charismatique idole.

Michel Louvain - Les Dames en bleu
Artv, 19h