À voir à la télévision le mardi 27 avril - La loi 101 «101»

La saison douce annonce depuis maintenant quelques années le retour de cette fouille dans les archives de Radio-Canada et la mémoire collective que constitue la série d'émissions Tout le monde en parlait.

C'est donc avec bonheur que les téléspectateurs pourront renouer avec ce court rendez-vous hebdomadaire dès cette semaine avec un diptyque consacré à la naissance d'une loi qui fait toujours couler beaucoup d'encre plus de trente ans après son adoption: la Charte de la langue française, mieux connue par son numéro, la loi 101.

Ces deux épisodes sont une suite logique de ceux qui abordaient les «faits saillants» de la question linguistique au Québec: la bataille de Saint-Léonard, le bill 63 et la loi 22. La première partie, présentée ce soir, fait d'abord une récapitulation rapide de ces faits saillants, puis entre dans le vif du sujet avec l'élection en 1976 du gouvernement de René Lévesque, qui avait promis de réformer la loi 22, une mission confiée au docteur Camille Laurin. C'est ainsi que ce dernier élaborera le projet de loi, qu'il défendra avec toutes ses énergies, malgré les réticences de son chef qui le trouve trop radical et les craintes de la communauté anglophone, dont certains membres y voient des tendances «fascistes». La loi sera adoptée en août 1977, malgré ses «imperfections légales» que la Cour suprême annulera, et provoquera l'exil de milliers d'anglophones.

C'est l'essentiel du propos du second épisode, illustré par des images d'archives et appuyé par les témoignages de personnalités qui ont vécu de près cette époque mouvementée, les chefs de cabinet Louis Bernard et Martine Tremblay, le sociologue Guy Rocher, Gretta Chambers, alors journaliste, et le libéral Fernand Lalonde. Les téléspectateurs qui se rappellent cette époque n'apprendront rien de neuf. Par contre, les moins de trente ans, qui n'étaient pas de ce monde en 1977 et qu'on surnomme aujourd'hui les «enfants de la loi 101», découvriront les circonstances qui ont entouré l'adoption de cette loi qui a eu et a encore un impact dans leurs vies.

Tout le monde en parlait/La Charte de la langue française
Radio-Canada, 19h30