À voir à la télévision le dimanche 25 avril - Le pied marin, 3500 ans plus tard

Pour le commun des mortels, l'Égypte des pharaons est synonyme de pyramides et d'invention de l'écriture. On imagine que les populations de ce coin du monde connaissaient bien leur désert, leur fleuve, source de vie et de survie, mais on ne les voit pas nécessairement en voyageurs maritimes à la recherche de terres lointaines regorgeant de richesses. .

Pourtant, des recherches archéologiques effectuées pas très loin de la côte égyptienne sur la mer Rouge révèlent que des navires pharaoniques auraient vogué sur cette étendue d’eau jusqu’au pays de «Pount», un royaume — qu’on ne situe pas très précisément, quelque part au Soudan ou plus au sud, ou même dans la péninsule Arabique — très riche d’où les équipages auraient ramené animaux rares, plantes et pierres précieuses.

De plus, cette expédition aurait été ordonnée par nulle autre qu’Hatchepsout, la seule femme à avoir été «pharaon», au XVIe siècle avant Jésus-Christ. C’est du moins ce que laisse deviner un bas-relief découvert à Deir el Bahari, tout près de Louxor. Malgré ce témoignage illustré et les fragments de navires retrouvés par les archéologues, les sceptiques ne sont pas confondus. C’est pourquoi l’archéologue et spécialiste de la nautique antique Cheryl Ward, qui travaille à ce projet de recherche, s’est mis en tête de prouver cette possibilité de l’histoire en faisant construire un navire semblable à ceux illustrés sur le bas-relief et en prenant la mer avec cette réplique.

Le documentaire présenté ce soir à Artv raconte cette quête dans le détail, des découvertes de
fragments de bateaux aux recherches sur les méthodes de fabrication dans divers musées du monde, en passant par la construction de cette «réplique» baptisée Min et les essais plus ou moins fructueux faits en mer. Cette odyssée complexe, longue et sûrement fort coûteuse est rendue à l’écran de façon tout aussi patiente et parfois laborieuse par le réalisateur Stéphane Bégoin, qui laisse la vedette aux artisans de cet ambitieux projet et aux splendeurs géographiques, architecturales et techniques du pays des pharaons.


Quand les Égyptiens naviguaient...
Artv, 20h30