À voir à la télévision - Opéra sur mesure

La Fille du Régiment de Gaetano Donizetti, en version française, qui clôt le cycle opéra d'Artv, est l'un des spectacles les plus jubilatoires filmés ces dernières années. Il s'agit de la production que connaissent déjà ceux qui fréquentent les pro-jections du Metropolitan Opera depuis un certain temps. Mais ce n'est pas tout à fait la même chose, car le regard porté sur le spectacle est différent.

Montée par l'Opéra royal du Covent Garden de Londres avant celui de New York, cette Fille du Régiment y a été captée selon un regard plus neutre et plus sage. Les moyens étaient plus luxueux à New York, avec des caméras allant davantage sur scène et scrutant de plus près les personnages.

Mais les plans plus larges et plus longs à Londres sont plus en phase avec le genre lyrique et l'espace-temps dans lequel s'inscrit un opéra. Ils ont aussi l'avantage de ne pas rater des effets de mise en scène, comme l'entrée du char dans le dernier acte ou la descente de la vieille carte du «baromètre de l'amour» sur le duo Marie-Tonio.

La mise en scène drôle et débridée de Laurent Pelly est faite sur mesure pour le tempérament pétillant de l'irrésistible Natalie Dessay. La joie est le dénominateur commun du spectacle. Ainsi, Felicity Palmer s'amuse comme une folle à jouer la marquise de Berkenfeld et sa première scène, lorsqu'elle croit que la prière de ses sujets à la Vierge Marie est une liste de compliments qui lui sont destinés, rappelle les grands moments de Pelly dans Offenbach, notamment La Belle Hélène au Châtelet, qu'il serait astucieux de diffuser un jour.

Alors que les chefs Campanella (Londres) et Armilliato (New York) se valent, on retrouve, du côté des chanteurs, les acteurs-clés du succès new-yorkais: Juan Diego Florez (Tonio) et Alessandro Corbelli (Sulpice). La nature de comédien d'Alessandro Corbelli fait merveille et Florez enchaîne les contre-ut de son grand air sans difficulté apparente, avec un rayonnement vocal sans aucune concurrence au monde. Fortement recommandé.

Grands spectacles / La Fille du Régiment
Artv, 20h30