À voir à la télévision - Las Vegas-sur-mer

Le carême est officiellement commencé depuis mercredi dernier, jour de lendemain de veille pour bien des fêtards qui ont clôturé le célèbre carnaval de Venise. Cet événement extravagant, qui accueille des touristes fortunés du monde entier, a ressuscité il y a une trentaine d'années, après deux siècles de «pause» pour cause d'interdiction napoléonienne et d'occupation autrichienne.

Il est toutefois revenu sous une forme nettement plus commerciale et surtout plus sage qu'à son apogée au XVIIIe siècle. C'est du moins ce que nous apprend ce documentaire, qui viendra sans doute briser l'image noble et sophistiquée que l'on peut avoir de la cité-État marchande qu'était alors Venise.

Cette période de festivités, où le port du masque est généralisé, autorise autant les aristocrates que le bon peuple à transgresser toutes les règles et conventions sociales et à se laisser aller aux pires vices, des vices qui seront même «légalisés» par les autorités vénitiennes, qui y voient une façon de renflouer les coffres de l'État...

La prostitution, une pratique «autorisée» en temps de carnaval dès 1232, s'avère une excellente source de revenus: au XVIIe siècle, on compte environ 10 000 filles de joie dans le «quartier rouge» de la ville pendant les festivités. Les jeux de hasard ont aussi droit de cité, puisque le premier «casino» ouvrira ses portes en 1638. Les maisons de jeu se multiplient et rapportent beaucoup à l'État. Cette manne est nécessaire pour entretenir le vaste réseau d'espions et d'indicateurs développé par les autorités vénitiennes pour surveiller et contrôler les nombreux étrangers qui séjournent dans la ville pendant le carnaval.

Venise n'est pas seulement précurseure en matière de vice; de nouvelles formes artistiques prennent leur envol grâce au carnaval: l'évidente commedia dell'arte, mais aussi l'opéra. Un Las Vegas avant le temps: c'est l'impression qui se dégage de ce portrait de la célèbre ville d'eau pendant la Renaissance.

Pour l'histoire / Le Carnaval de Venise
Télé-Québec, 20h