Un show qui ne se refuse pas

Depuis sa création en 1991, Le Show du refuge est devenu un incontournable des bonnes causes artistiques. Une sorte de Beau et Show en mieux, la philanthropie en plus.

Dan Bigras mène la charge de cette bonne œuvre qui vient en aide au Refuge des jeunes, un organisme au service des centaines de jeunes sans-abri qui vivotent dans les rues de Montréal. Le Refuge héberge les mal-pris, de nuit, au 3767, rue Berri.

Plus de 10 000 d’entre eux y ont trouvé aide et réconfort depuis vingt ans. L’organisme a besoin d’environ un million par année pour fonctionner. Le show demeure une des principales sources de financement de l’entreprise caritative. L’exercice généreux permet d’amasser plus de 100 000 $ à la fois, pour un total dépassant maintenant les deux millions de dollars.

Cette cause tient particulièrement à cœur au chanteur-cinéaste, qui lui a aussi consacré un film. «Fidélité admirable d’un homme à d’autres hommes», a déjà résumé un collègue.

Au total, depuis le début, une centaine d’artistes, d’humoristes et de groupes québécois ont participé à la belle aventure. La 19e mouture a été enregistrée le 7 octobre au théâtre Saint-Denis, pour ainsi dire sur le terrain des jeunes bénéficiaires de l’entreprise charitable. La formule éprouvée rameute habituellement la fratrie musicale de M. Bigras, dont Luce Dufault et Laurence Jalbert, très souvent. Cette fois, on y retrouve plutôt des prestations de Sylvain Cossette, de Lulu Hugues, d’Éric Lapointe, de Stéphanie Lapointe, de Marjo, de Kra-Z-Noize et d’Annie Villeneuve, toutes appuyées par une formation musicale imposante comprenant pas moins de 13 cuivres. Une offre qui ne se refuse pas...

À voir en vidéo