Danse - Capoeira contemporaine au féminin

Québec — La saison de danse s'achève à Québec. En attendant sa clôture, en mai, avec le Projet X de Daniel Bélanger, la Rotonde présente cette semaine Soie, une création de Marie-Josée Poulin inspirée de la capoeira. Curiosité.

«À force de m'entraîner en capoeira, j'ai eu envie de pousser plus loin certains mouvements à travers la danse contemporaine. Je me suis aussi inspirée du cercle qui est très présent dans la capoeira. Les gens qui assistent au spectacle sont installés autour des danseuses, ce qui m'a amenée à beaucoup travailler les angles», résume la jeune chorégraphe qui, en plus de son travail en danse contemporaine et de trois séances de capoeira par semaine, gagne sa vie comme conseillère auprès des enfants sourds. Installée à Québec depuis 2000, elle a passé les dix années précédentes à Trois-Rivières où elle dansait et créait pour la compagnie Corpus Rhésus Danse. Soie est son premier véritable essai chorégraphique à Québec.

La capoeira, rappelons-le, est un art martial. Elle est apparue au XVIIIe siècle sous l'impulsion d'esclaves africains déportés au Brésil et est surtout pratiquée par des hommes. Marie-Josée Poulin dit toutefois s'en être inspirée pour concevoir une oeuvre à l'énergie très féminine. Mue par ce paradoxe et par quelques autres, elle a baptisé son spectacle Soie, titre faisant allusion à une vieille coutume qui voulait que les adeptes de la capoeira portent un foulard de soie au cou pour se protéger des lames de couteaux durant les combats. Sur scène, la chorégraphe sera accompagnée par Annie Lalancette, Sonia Montminy, Mélanie Therrien et Arielle Warnke St-Pierre, dans un environnement musical typique des rodas de capoeira.

Enfin, la Rotonde clôt l'année, en mai, avec un spectacle de danse-théâtre de Daniel Bélanger intitulé Projet X. Cette adaptation chorégraphique de la pièce de théâtre Transport de Femmes de Steve Gooch sera interprétée par des comédiennes (Érika Gagnon, Marie-Ginette Guay, Veronika Makdissi-Warren et Caroline Stephenson). Une première version de ce spectacle avait été présentée en 2001 au théâtre Périscope.

Danse et Manif d'art

La saison de la danse sera par ailleurs prolongée cette année grâce à une collaboration entre la série de spectacles CorresponDANSE, pilotée par la danseuse et chorégraphe de Québec Lydia Wagerer, et la Manif d'art, biennale en art contemporain qui se tiendra du 1er mai au 12 juin. Les artistes montréalais Sonya Biernath et Jordi Ventura ont été invités à effectuer une résidence au terme de laquelle ils présenteront un essai chorégraphique, en collaboration avec des danseurs de la région.

***

SOIE

Ce soir et jusqu'à samedi, à 20h

Au studio d'essai de Méduse (591, Saint-Vallier Est, à Québec).