Décès de Chantal Bellehumeur

Chantal Bellehumeur a quitté la compagnie Danse Partout en 1986, alors que Luc Tremblay a pris la relève durant quelques années.
Photo: Michel Boulianne Chantal Bellehumeur a quitté la compagnie Danse Partout en 1986, alors que Luc Tremblay a pris la relève durant quelques années.

La danseuse et chorégraphe Chantal Bellehumeur (connue sous le nom d’artiste Chantal Belhumeur) est décédée jeudi des suites d’un cancer. Mme Bellehumeur avait notamment fondé avec son conjoint, Claude Larouche, la compagnie de danse Danse Partout, première compagnie de danse professionnelle à Québec, ainsi que l’école de danse qui y était affiliée.

Mme Bellehumeur avait auparavant dansé comme soliste et enseigné pour les Grands Ballets canadiens, dont l’école avait alors une antenne à Québec, précise M. Larouche. En 1976, Mme Bellehumeur, qui a été boursière à l’école de danse de la compagnie Martha Graham à New York, s’éloigne de la danse classique pour s’approcher de la danse contemporaine, et devient chorégraphe de sa compagnie. « Elle était assez proche de José Limón », poursuit M. Larouche, qui qualifie son style chorégraphique de « lyrique ». « Il y avait des traces de sa formation classique [dans ses oeuvres], poursuit-il, mais avec des mouvements plus libres. » Lorsque les Grands Ballets canadiens ferment leur école de Québec, celle de Mme Bellehumeur ouvre ses portes, en 1978. « Elle n’avait pas renié la pertinence de la technique classique, qui s’enseignait à l’école », assure M. Larouche.

« Nous n’avons pas de méthode pour mesurer l’authenticité de l’acte créateur, peut-on lire dans la genèse de la compagnie Danse Partout, dans les archives de l’École supérieure de danse du Québec. Néanmoins, nous croyons pouvoir affirmer qu’en tant que groupe, nous visons davantage la vérité que l’effet. À chacun de découvrir dans notre travail le degré de vérité auquel nous arrivons. »

Mme Bellehumeur a quitté la compagnie Danse Partout en 1986, alors que Luc Tremblay a pris la relève durant quelques années. La compagnie a depuis fermé ses portes, et l’école de danse est devenue l’École de danse de Québec.

Après avoir quitté Danse Partout, Mme Bellehumeur a créé trois solos, dont l’un, Madamoiseau, a été présenté en collaboration avec Danse-Cité à Montréal.

 
 

Une version précédente de cet article, qui indiquait que le conjoint de Mme Bellehumeur se nommait Normand Larouche, a été corrigée.