Grands Ballets: ode à la femme par des hommes

Photo: Sasha Onyshchenki Le directeur artistique Ivan Cavallari

« C’est à travers la femme que se vivra le répertoire de la saison », a indiqué par communiqué le directeur artistique Ivan Cavallari, en présentant la 62e saison des Grands Ballets canadiens de Montréal. Présentée comme une ode à la femme, l’année ne comptera pourtant qu’une seule signature féminine sur six spectacles et huit chorégraphes : celle de la Britannique Cathy Marston, qui présentera sa vision dansée de L’amant de Lady Chatterley. Pour la soirée Femmes, les oeuvres seront signées Douglas Lee, Mehdi Walersky et Marvick Schmitt. Le Ballet national de Pologne portera quant à lui la vision de Krzysztof Pastor du Lac des cygnes ; M. Cavallari adaptera Giselle — deux ballets où les héroïnes sont sacrifiées ou se sacrifient par amour. Les incontournables Casse-Noisette et Soirée des étoiles compléteront cette programmation où les femmes sont d’abord vues que comme muses.

À voir en vidéo