Dialogue interculturel

Alte Maenner, de Gerhard Maass (Berlin). — Photo: Tangente
Photo: Alte Maenner, de Gerhard Maass (Berlin). — Photo: Tangente

Tous les deux ans, pendant un long week-end, le petit théâtre de Tangente voit fouler ses planches par de jeunes chorégraphes venus des quatre coins de l'Europe, auxquels se joint un artiste de chez nous.

Depuis 1989, sous le chapeau des Bancs d'essai internationaux, un réseau de diffuseurs québécois et européens sélectionnent chacun un chorégraphe de leur région propre. Le petit groupe d'élus fait ensuite la tournée des pays représentés. Ce modèle de partenariat et d'échange fut d'abord mis en avant par Tangente et d'autres diffuseurs nord-américains, avant de franchir l'Atlantique.

« C'est un genre de dialogue interculturel, une façon de lier un groupe de diffuseurs qui partagent une même vision de la danse, c'est-à-dire avec la volonté de présenter de la jeune chorégraphie innovatrice faite pour les petites salles. C'est aussi la chance d'envoyer un jeune artiste en tournée dans six pays différents », explique Dena Davida, directrice artistique de Tangente.

Cette année, sept chorégraphes venus d'Allemagne, du Luxembourg, de Slovénie, du Royaume-Uni, d'Autriche, de France et du Canada se partagent l'affiche au cours du week-end. Quatre artistes sont programmés pour ce soir et les trois autres présentent leur création demain et dimanche.

De plus, dimanche matin, l'ensemble des artistes seront réunis autour d'un brunch pour discuter des différents contextes culturel, social et économique qui voient émerger la danse dans ces pays. Les chorégraphes d'ici et le public intéressé par ces questions y sont conviés à 10 h 30.

«Combien de fois voit-on, à Montréal, six compagnies européennes dans un si court laps de temps ? », s'émerveille la directrice du théâtre montréalais pour souligner le caractère unique de cette minivitrine sur la jeune danse d'Europe. Pour Mme Davida, cet événement constitue une petite fête remplie de surprises puisqu'elle n'a sélectionné que l'artiste canadien, bien qu'elle connaisse souvent le travail des autres participants grâce à ses voyages de repérage.

« On se fait confiance. C'est le seul réseau que je connaisse qui fait cela. Chacun sélectionne son artiste, mais on a un droit de regard », précise-t-elle. Cette programmation plurielle fait en sorte que la soirée s'avère très diversifiée du point de vue des langages contemporains proposés. « Il s'agit d'un mélange d'esthétiques que j'espère le plus éclectique possible », confie Dena Davida.

Le premier programme présenté ce soir propose le duo féminin More Than Just A Jelly Baby, de l'Australienne installée au pays de Galles, Sandra Harnish-Lacey, « un cri humaniste », commente la directrice à propos de cette pièce qui s'inspire de la fuite vers l'Ouest de deux Allemands de l'Est.

Un autre duo, masculin cette fois, Old Men, du chorégraphe allemand Gerhard Maass, aborde la question du temps et du vieillissement, et de leur impact sur la mobilité physique. S'ensuivent deux solos, l'un de la Luxembourgeoise Tania Soubry, l'autre du Slovénien Branko Potocan, deux artistes d'exception au sein de cette programmation dans la mesure où la première n'a pas fini l'école et l'autre, plus vieux que la moyenne des chorégraphes présentés, jouit d'une réputation déjà importante en son pays. « C'est la première fois qu'on voit du travail émergeant de la Slovénie », relève Mme Davida.

Au second programme, présenté samedi et dimanche, participent le Français Yann Lheureux, le Russe établi en Autriche Oleg Soulimenko et la Canadienne Karine Denault. Le duo homme-femme Chassé-croisé de Lheureux explore l'improvisation danse-musique et appelle la participation du public, le tout dans une ambiance humoristique. D'Autriche, Album verse plutôt dans l'expérimentation, proposant une danse décomposée en ces parties.

Enfin, la Québécoise Karine Denault présente L'Aune, solo lumineux qui dévoile le talent et la ferme assurance d'une artiste qui promet. Bref, les Bancs d'essai offrent un bouquet de jeunes danses, parfois un brin immatures mais dans lesquelles chacun pourra trouver sa couleur ou son parfum préféré.
- Les Bancs d'essai internationaux, à Tangente.

% (514) 525-1500.