La chorégraphe de Keersmaeker réagit au plagiat présumé de Beyoncé

Anne Teresa de Keersmaeker<br />
Photo: Agence Reuters Anne Teresa de Keersmaeker
«Je ne suis pas fâchée, écrit-elle en anglais sur le site Internet de sa compagnie, Rosas. Au contraire, ça m'a fait réfléchir à certaines choses. [...] Est-ce que ça signifie qu'il faut 30 ans à la culture populaire pour recycler des performances expérimentales?» Elle se réjouit de voir sa pièce rejoindre un public de masse, inespéré en danse contemporaine. Reste qu'un tel geste ne peut suivre son cours sans conséquence, prévient-elle.

De courts segments des pièces les plus connues de Keersmaeker, Rosas danst Rosas et Achterland, sont repris intégralement dans Countdown. Les danseurs de la diva pop adoptent non seulement les mêmes gestes, mais aussi les mêmes coiffures et tenues. Le décor et les plans ressemblent à s'y méprendre à ceux du film que Thierry de Mey a tiré de Rosas danst Rosas.

La chorégraphe belge s'inquiète aussi de la récupération facile d'une oeuvre qui avait une résonance politique à l'époque de sa création. «En 1980, c'était l'affirmation du "girl power" [en anglais dans le texte], basée sur une spécificité féminine de l'expression sexuelle. On me demandait souvent si c'était féministe. Quand je vois Beyoncé le danser, je trouve ça plaisant, mais je n'y trouve pas d'audace. C'est séduisant dans le sens d'un divertissement consumériste.»

Beyoncé a reconnu que Rosas danst Rosas avait constitué «une référence parmi plusieurs autres» pour la chorégraphie du clip, pouvait-on lire hier sur le site de l'International Business Times. Le réalisateur du vidéoclip, Adria Petty, a également admis sur les ondes de MTV avoir visionné plusieurs extraits de danse contemporaine européenne avec la chanteuse pour générer les idées du vidéoclip.

La diva américaine a déjà été accusée de plagier une autre chorégraphe, Lorella Cuccarini, lors de sa performance Run the World (Girls) au gala de la musique Billboad, plus tôt cette année. Elle avait aussi reconnu, par la suite, s'être inspirée de cette artiste.

Pour comparer les vidéos: