En bref - D'école nationale à supérieure

L'École nationale de ballet contemporain n'est plus. Vive l'École supérieure de ballet contemporain!

L'institution de formation, fondée par Ludmilla Chiriaeff il y a 40 ans sous le nom d'École supérieure de danse du Québec, a dû renoncer à l'appellation qu'elle s'était donnée en 2003 pour marquer le tournant plus contemporain amorcé par le directeur Didier Chirpaz. L'école a essuyé une défaite dans la saga judiciaire qui l'opposait à l'École nationale de ballet de Toronto. Celle-ci estimait que la proximité des deux noms semait une confusion qui pouvait nuire à sa réputation. L'école montréalaise, qui avait pourtant obtenu deux injonctions lui permettant de fonctionner sous l'appellation d'École nationale de ballet contemporain, a décidé de ne pas aller en appel. De nationale, elle est donc redevenue supérieure, ce qui la rapproche de ses racines tout en conservant son attribut contemporain.