Cinéma - Des courts sous les étoiles

Quinze courts métrages inédits venus du Québec, de la France et de l'Italie sont projetés ce soir à 20h au Théâtre de verdure du parc Lafontaine. Belle occasion de prendre le pouls de la production de courts métrages, de plus en plus féconde.

Le lot est forcément inégal, mais certaines oeuvres émergent vraiment. La bédé, le fantastique, les arts martiaux la publicité sont des références souvent présentes dans les oeuvres de jeunes cinéastes, mais on trouve de tout: thèmes écologiques, humour, angoisse, amour, etc. Plusieurs de ces films sont issus de l'INIS, l'école de cinéma et de télévision du boulevard de Maisonneuve.

Le Personnage imaginaire de la Québécoise Evelyne Guay, à travers la confession d'un enfant à un ami invisible, constitue un vrai bijou de sobriété stylistique et de charme. Le Facteur poulpe du Québécois Matthew Rankin amuse avec cette histoire de pieuvre échappée de son univers au grand dam du héros. L'Homme torche du Français Ron Dyens est très drôle, pointant les ridicules d'un vieil enfant. En animation ou par un cinéma d'acteurs, les hantises modernes se dessinent en arrière-plan des films.

L'entrée est gratuite et la programmation destinée à toute la famille. Des artisans du film et des comédiens rencontreront le public pour la projection.