La griffe magique de Dominique Lemieux

La costumière Dominique Lemieux.
Photo: Jacques Grenier La costumière Dominique Lemieux.

Dominique Lemieux se livre d'abord à travers un documentaire de Carlos Ferrand Zavala, La Griffe magique. Elle-même travailleuse de l'ombre, ses oeuvres brillent pourtant en pleine lumière, mais elle demeure cachée derrière. Elle a dessiné les costumes de plusieurs spectacles du Cirque du Soleil, dont sa dernière production, Corteo. C'est elle aussi qui a habillé Céline Dion et ses danseurs pour le spectacle qui roule à Las Vegas.

La Griffe magique remonte son parcours d'artiste avec fenêtres ouvertes sur les contes et les mythes à l'origine de son univers magique. Ses oeuvres circulent à travers le monde, suivant les pérégrinations des spectacles du Cirque du Soleil. Elle va régulièrement vérifier ce que sont devenus, dans un pays ou l'autre, les costumes collés aux corps gambadants et suants qu'elle habille. «Ce film, j'y ai participé au nom de tous les travailleurs de l'ombre, dit-elle, et aussi parce que j'apprécie beaucoup la sensibilité de Carlos Ferrand.»

Je l'ai rencontrée au bar d'un grand hôtel. Dominique Lemieux était en effervescence. Corteo sera lancé ce mois-ci auprès du grand public, et il témoigne de son évolution. «Avant, je partais facilement dans le fantasme, dit-elle. Maintenant, j'essaie de nourrir ce fantasme de réalité en étant le maillon d'une chaîne historique.» Dans Corteo, elle a voulu faire écho aux vêtements du passé, pantalons, robes, vestons, costumes de la Belle Époque, après une intense recherche en archives.

Après une formation aux beaux-arts puis en scénographie à l'École nationale de théâtre, Dominique Lemieux a assisté François Barbeau pendant trois ans au Rideau Vert comme conceptrice de costumes. «Il m'a appris à accorder plus d'importance à la recherche qu'au résultat, à explorer des pistes, en laissant aller mon crayon sans bride.»

Saltimbanco, Ô, Mystère, Allegria et tous les autres: Dominique Lemieux a sept ou huit spectacles en circulation à travers le monde. Entre 1990 et 1999, elle a conçu les costumes de tous les shows du Cirque du Soleil. Elle a ensuite travaillé pour celui de Céline Dion avec Franco Dragone et enfin pour Corteo. Elle rêve de repos mais aussi de créer des costumes d'opéra. Un jour, qui sait?

Au cirque, les costumes s'usent plus vite qu'au théâtre. La performance physique joue énormément. «On les refait au fil du temps.»

«Les costumes ne doivent pas entraver le corps ni mettre les athlètes en danger. Dans Ô, les personnages plongent, entrent et sortent de l'eau à tout moment. Alors, j'ai arrêté de dessiner pour penser sécurité avant tout.» Longtemps, Dominique Lemieux a privilégié les tissus élastiques. Désormais, elle en met surtout aux jonctions, crée des ouvertures pour pouvoir s'amuser avec de vrais tissus.

Elle vous dira que ce travail réclame une patience infinie mais aussi un esprit d'équipe. Pour Corteo, elle avait huit coupeurs sous sa gouverne, et chacun d'eux comptait entre quatre et dix assistants. Elle doit créer de 150 à 225 costumes par spectacle, y consacre entre trois mois et un an de travail. Elle dessine des tableaux avec ses personnages en costumes mais utilise l'ordinateur pour la mise en couleurs des deux derniers spectacles.

«Au départ, j'essaie de rester proche de la vision du metteur en scène, précise Dominique Lemieux. Savoir écouter, c'est la première clé. L'éclairagiste, le directeur artistique, le compositeur de musique travaillent avec moi constamment. Le décor soutient l'action, crée une émotion. Les personnages en costumes s'y inscrivent. On n'est jamais seuls.»
- La Griffe magique, de Carlos Ferrand Zavala, est présenté sur les ondes de Radio-Canada le dimanche 10 avril à 22h30 et à Artv le jeudi 14 avril à 21h.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.