Rentrée cinéma: Hollywood a de la suite dans les idées

En ce qui concerne le très intrigant Barbie, de Greta Gerwig, avec Margot Robbie dans le rôle-titre et Ryan Gosling dans celui de Ken, il faudra patienter jusqu’à cet été et pas avant.
Photo: Warner Bros. En ce qui concerne le très intrigant Barbie, de Greta Gerwig, avec Margot Robbie dans le rôle-titre et Ryan Gosling dans celui de Ken, il faudra patienter jusqu’à cet été et pas avant.

À Hollywood, les années se suivent et se ressemblent. Ainsi l’offre hivernale et printanière, en attendant les blockbusters estivaux, sera-t-elle sensiblement la même que celle de l’an passé, qui était déjà presque identique au cru précédent, etc. Comprendre : les suites se succéderont, certaines plus attendues que d’autres. Chacune s’inscrit dans son propre univers, a ses bastions d’inconditionnels, ses vedettes… Adam Driver, Paul Rudd, Channing Tatum, Melissa McCarthy, Bradley Cooper, Chris Pratt, Keanu Reeves, Michael B. Jordan, Awkwafina… Qui dit mieux ?

Avec la régularité d’un métronome, le studio Marvel de Disney fera paraître non pas un, mais deux nouveaux opus. Viendra d’abord le troisième volet des aventures d’Ant-Man, Ant-Man and the Wasp: Quantumania (Ant-Man et la Guêpe. Quantumania). Le toujours irrésistible Paul Rudd s’aventurera ce coup-ci aux confins de la dimension subatomique en compagnie d’Evangeline Lily, Michelle Pfeiffer et cie. Le premier film était chouette, le second insignifiant : espérons un retour à la forme (17 février).

Idem, d’ailleurs, pour The Guardians of the Galaxy : le premier était tonique, mais le second, fade. Qu’en sera-t-il de The Guardians of the Galaxy Volume 3 (Les gardiens de la galaxie volume 3) ? Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Karen Gillan et Bradley Cooper (inénarrable voix du raton Rocket) rempilent (5 mai).

L’écurie DC chez Warner Bros. ne sera pas en reste au rayon des superhéros avec la sortie de Shazam ! Fury of the Gods (Shazam ! La rage des dieux), dont l’original avait caracolé au box-office au-delà des prévisions du studio. Zachary Levi renfile le Spandex rouge alors qu’il doit cette fois affronter Lucy Liu et Helen Mirren en méchantes filles d’Atlas (17 mars).

Photo: Marvel Studios Evangeline Lilly et Paul Rudd dans « Ant-Man and the Wasp: Quantumania » (« Ant-Man et la Guêpe. Quantumania »)

Sans être un superhéros au sens classique du terme, John Wick s’en rapproche beaucoup, increvable qu’il est. Voici donc Keanu Reeves prêt au combat dans John Wick: Chapter 4 (John Wick. Chapitre 4), où il doit affronter la guilde d’assassins à laquelle il appartenait jadis (24 mars).

Autant peut être dit de l’apparemment invincible Dominic « Dom » Toretto, qui reprend le volant dans Fast X (Rapides et dangereux 10), pour plus de vroum vroum et d’improbables cascades (pour mémoire, le film précédent envoyait un bolide dans l’espace). Toute la famille se joint à lui, y compris Michelle Rodriguez (19 mai).

Boxe et danse à gogo

Bien que ces protagonistes n’aient pas grand-chose en commun, hormis un physique de superhéros, tiens, Michael « Magic Mike » Lane et Adonis « Donnie » Creed sont unis par le fait qu’ils auront tous deux droit à un troisième film. Dans Magic Mike’s Last Dance (Magic Mike. Dernière danse ; ça reste à voir), le danseur nu doué mais sans le sou (Channing Tatum) accompagne à Londres une femme riche mais esseulée (Salma Hayek) qui lui réserve des surprises (10 février).

Dans Creed III (V.F.), Michael B. Jordan reprend le rôle du fils de feu le boxeur Apollo Creed, ami de Rocky, en plus de passer à la réalisation. Ici, son Donnie sera rattrapé par une figure de son passé décidée à l’affronter dans le ring. Avec aussi Tessa Thompson (3 mars).

Autres suites à signaler : Scream 6 (Frissons 6) et Evil Dead Rise (quatrièmefilm de la saga, sans compter un remake et une série télé), qui tenteront d’attirer les amateurs d’horreur. À noter cependant que Scream 6, qui fut tourné à Montréal en présence d’un fan harcelant dont les frasques ont récemment fait les manchettes, aura fort à faire pour convaincre. En effet, écarter la star de la saga, Neve Campbell, après qu’elle eut apparemment « osé » demander à être rémunérée comme telle, n’était peut-être pas la meilleure idée (10 mars et 21 avril, respectivement).

Photo: Paramount Pictures Scène du film « Scream 6 » (« Frissons 6 »)

C’est encore en horreur qu’on trouve les rares propositions « originales », et on insiste sur les guillemets dans le cas de Cocaine Bear (Ours sous cocaïne), sur un ours qui devient fou furieux après avoir été recouvert de poudre blanche. Une histoire vraie serait à l’origine de cette réalisation d’Elizabeth Banks ? Oui, on a hâte ! (24 février).

Même registre pour Beau Is Afraid, qu’Ari Aster a tourné à Montréal sous le titre Disappointment Blvd. Dans ce qu’on annonce comme un cauchemar surréaliste, Joaquin Phoenix incarne sur plusieurs décennies un homme prisonnier d’une relation compliquée avec sa mère. Par l’auteur d’Hereditary (Héréditaire)…

Adaptations et remake

Dans le cas de Dungeons & Dragons: Honor Among Thieves (Dungeons Dragons. L’honneur des voleurs), il ne s’agit pas d’une suite, mais plutôt de ce que le studio espère être le premier film d’une lucrative série en devenir inspirée du célèbre jeu. Lequel jeu a connu un regain de popularité grâce à la série Stranger Things, où les jeunes héros en sont friands. Une tentative similaire s’était soldée par un échec, en 2000. Avec Chris Pine, Hugh Grant et Michelle Rodriguez — grosse année pour elle (31 mars).

Un autre populaire jeu, vidéo celui-là, prendra le chemin des multiplexes sous forme de long métrage d’animation : Super Mario Bros. Movie (Super Mario Bros. Le film), qui se passe de présentation. En 1993, l’adaptation en prises de vue réelles avait été un énorme flop. Avec en version originale les voix de Chris Pratt, Anya Taylor-Joy et Jack Black (7 avril).

Enfin, Disney continue de revisiter son catalogue de classiques animés pour mieux les refaire en prises de vue réelles. En 2023, c’est au tour du succès de 1989, The Little Mermaid (La petite sirène), de connaître ce type de remake après les Cinderella (Cendrillon), The Jungle Book (Le livre de la jungle), Beauty and the Beast (La Belle et la Bête) et autres Cruella. 

Halle Bailey joue Ariel, la jeune sirène qui devient momentanément humaine pour l’amour d’un garçon (Jonah Hauer-King). Mais gare à la vile Ursula (Melissa McCarthy) ! Javier Bardem est aussi de la partie dans le rôle du roi Triton, tout comme Awkwafina, dans celui de Scuttle. Rob Marshall (Chicago) réalise et Lin-Manuel Miranda (Hamilton) a écrit de nouvelles chansons (26 mai).

Rappelons qu’il s’en est trouvé pour s’offusquer de ce qu’on eût confié le rôle-titre — une créature mythique, qui par conséquent n’existe pas — à une actrice noire plutôt que blanche. Désolant.

Quant au très intrigant Barbie, de Greta Gerwig, avec Margot Robbie, c’est cet été et pas avant (le second Dune, de Denis Villeneuve, c’est pour l’automne suivant seulement). Et les nouveaux Mission: Impossible, Indiana Jones et consorts ? Il faudra également attendre la belle saison ! Nous en reparlerons.



À voir en vidéo