Année de records pour le FIFA

Deux films ont reçu hier conjointement les grands honneurs du 23e Festival international du film sur l'art (FIFA) de Montréal: Notes interdites, scènes de la vie musicale en Russie soviétique, du Français Bruno Monsaingeon, et Leaving home, coming home: a portrait of Robert Frank, du Britannique Gerald Fox, ont ainsi été récompensés par un jury qui a, par ailleurs, multiplié les octrois ex aequo au palmarès, cinq des neuf grandes catégories comportant cette année deux vainqueurs.

Sous plusieurs aspects, l'édition 2004 du FIFA aura été celle des records: 17 productions ont reçu des prix (dont cinq du Canada), 35 000 personnes sont venues assister aux projections et une centaine de films ont fait salle comble. «Nous avons presque atteint la capacité maximale d'accueil de chaque salle», commentait hier la porte-parole du festival, Sylvie Deslauriers. Elle ajoute que la prochaine édition du FIFA devrait compter sur «un réseau de salles élargi».

Présidé par Alain Stanké, le jury a aussi été séduit par le film de danse The Cost of Living, du Britannique Lloyd Newson, qui a reçu le prix du jury. Molinari — La couleur chante, un documentaire d'André G. Lauraine retraçant la carrière du peintre, et Danser Perreault, incursion de Tim Southam dans l'univers du chorégraphe, ont été primés en tant que meilleures oeuvres canadiennes.

Moshe Safdie, le pouvoir de l'architecture, de Donald Winkler, a gagné le prix du meilleur film éducatif. In the realms of the unreal (Jessica Yu), et Mada, debout de terre et d'eau (Paul Bloas) ont eux obtenu le prix de la création, tandis qu'Helen Doyle (Soupirs d'âme) et Bettina Ehrhardt (Intolleranza — un regard sur l'action scénique de Luigi Nono) recevaient celui du meilleur essai.

La Rue, zone interdite, du photographe Gilbert Duclos, a de son côté gagné avec Marina (de Naofumi Nakamura) le prix Hôtel XIXe siècle du meilleur reportage. Le film de Duclos s'interroge sur les conséquences d'un arrêt de la Cour suprême du Canada qui impose maintenant aux photographes d'avoir le consentement explicite d'une personne avant de publier leur image.

Les prix ont été remis hier soir, lors de la cérémonie de clôture présentée au Musée des beaux-arts.