Le réalisateur canadien Paul Haggis arrêté en Italie pour agression sexuelle

Le réalisateur canadien Paul Haggis
Darren Calabrese La Presse canadienne Le réalisateur canadien Paul Haggis

Le réalisateur d’origine canadienne Paul Haggis est détenu en Italie. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une femme dans le sud du pays, selon des médias italiens qui citent des procureurs locaux.

Haggis était en Italie pour participer à un festival de cinéma qui s’est amorcé mardi à Ostuni, une ville touristique des Pouilles, dans le sud de la botte italienne.

Selon un document judiciaire signé par des procureurs de la ville voisine de Brindisi, une enquête serait en cours au sujet d’une « jeune femme étrangère qui aurait subi des relations sexuelles non consensuelles pendant deux jours ».

Les responsables de l’enquête, les procureurs Antonio Negro et Livia Orlando, écrivent dans le document que la femme « avait dû être soignée ». Elle a été accompagnée dimanche par un homme à l’aéroport de Brindisi qui « l’a abandonnée là à l’aube malgré son piètre état de santé physique et psychologique ».

Les bureaux des procureurs de Brindisi sont fermés le dimanche. L’avocat de Haggis n’a pas rappelé l’Associated Press.

Les procureurs disent que le personnel et la police avaient remarqué une femme évidemment confuse. Après les premiers soins, ils l’ont amenée au quartier général de la police de Brindisi. Des agents l’ont ensuite accompagnée vers un hôpital local pour un examen.

Les policiers présents au quartier général ont dit qu’ils n’étaient pas autorisés à donner des renseignements au sujet de cette affaire. Ils n’ont pu indiquer si Haggis était détenu au poste de police, dans sa chambre d’hôtel ou dans un autre lieu d’hébergement.

Haggis est aussi producteur et scénariste. Il avait gagné l’Oscar du meilleur scénario original en 2006 pour le film « Crash ».

Les procureurs affirment aussi que la femme « a formellement porté plainte ». Ils ajoutent que sa version devra être confirmée par des enquêteurs. Ils n’ont dévoilé ni sa nationalité ni son âge.

À voir en vidéo