Le réalisateur Jean-Marc Vallée est mort

Le réalisateur et producteur québécois Jean-Marc Vallée, qui a remporté un Emmy pour avoir réalisé la série à succès de HBO Big Little Lies et dont le drame de 2013 Dallas Buyers Club a décroché plusieurs nominations aux Oscars, est décédé. Il était âgé de 58 ans.

Sa représentante Bumble Ward a déclaré dimanche que Jean-Marc Vallée était décédé subitement dans son chalet à proximité de Québec, au cours du week-end.

Des médias du monde entier ont relayé la nouvelle, célébrant le génie du réalisateur dont la carrière aura pris fin abruptement alors qu’il était au sommet de son art. Les hommages ont déferlé sur les réseaux sociaux au cours de la nuit.

« Quelle nouvelle tragique », a écrit sur Twitter le premier ministre François Legault, déplorant le départ d’un « artiste exceptionnel ». « Jean-Marc Vallée m’a ému de C.R.A.Z.Y. à Big Little Lies. Il était d’une extrême gentillesse. »

Le premier ministre Justin Trudeau a salué son art qui « aura marqué le Québec, le Canada et le monde ». « Tout comme son talent, la passion de Jean-Marc Vallée pour le cinéma et la réalisation était inégalée. (…) Mes pensées vont à sa famille, ses amis et ses fans alors qu’ils pleurent son décès si soudain », a-t-il écrit dans un gazouillis.

Toujours sur Twitter, le ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, Pablo Rodriguez, a tenu à offrir ses condoléances aux proches du réalisateur. « Jean-Marc Vallée a fait sa marque non seulement au Québec, mais autour du monde. Ses films nous ont fait rire, pleurer, penser et ont stimulé notre imagination », a-t-il ajouté.

« Un départ beaucoup trop tôt et beaucoup trop triste. Trop triste d’abord pour ses fils et ses proches, mais aussi pour le Québec dont il était un grand talent et pour le cinéma en général », a de son côté exprimé le chef bloquiste, Yves-François Blanchet.

De son côté, le député néodémocrate Alexandre Boulerice s’est désolé qu’« un grand talent nous quitte bien trop tôt ».

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a quant à elle affirmé que « nous perdons un grand cinéaste ». « Jean-Marc Vallée a créé des oeuvres que j’ai adorées, et qui ont marqué le Québec en entier ».

Le monde de la culture québécoise, tout comme Hollywood, ont aussi pleuré le départ de l’un des leurs.

Tanya Lapointe a transmis sur Twitter les mots de son conjoint le cinéaste Denis Villeneuve qui a développé une amitié avec Jean-Marc Vallée.

« Hey vieux, qu’est-ce qui t’as pris de partir si tôt ? », a-t-il déclaré en français, avant de demander en anglais comment il pouvait oublier ces larmes solitaires dans ses yeux. « Comme tu m’as déjà dit : go out there and shine, crazy diamond! Je t’aime mon ami », a conclu le réalisateur québécois qui fait aussi carrière à Hollywood.

« C’est avec une immense tristesse que nous avons eu le choc d’apprendre, ce matin, le décès prématuré de Jean-Marc Vallée (1963-2021), un des cinéastes québécois les plus récompensés à travers le monde », a pour sa part écrit l’Office national du film du Canada.

Le chanteur Kevin Parent, qui a joué dans le film Café de Flore, a décrit M. Vallée comme « un réalisateur de cinéma de grands talents ».

« Écoutez ses films, imprégniez-vous de son courage, son authenticité, sa sensibilité et aussi de son humour et de sa joie de vivre. C’était un ami proche. Il va me manquer beaucoup », a-t-il commenté sur sa page Facebook.

L’animatrice Marie-France Bazzo a aussi tenu à offrir ses condoléances pour le départ d’« un radar, un puissant cinéaste ».

L’actrice américaine Reese Witherspoon, qui a travaillé avec Jean-Marc Vallée pour la série Big Little Lies et le film Wild, a dit sur Twitter avoir le cœur « brisé ». « Mon ami, je t’aime », a-t-elle écrit.

Un grand réalisateur

Jean-Marc Vallée a été acclamé pour son approche du cinéma, dirigeant des vedettes telles que Reese Witherspoon, Nicole Kidman, Amy Adams et Jake Gyllenhaal au cours de la dernière décennie.

Il a dirigé Emily Blunt dans The Young Victoria en 2009 et est devenu un nom recherché à Hollywood après que « Dallas Buyers Club », mettant en vedette Matthew McConaughey et Jared Leto, ait remporté six nominations aux Oscars, dont celle du meilleur film.

Le film C.R.A.Z.Y., paru en 2005, est un immense succès au Québec et raflant pas moins de quatorze prix Jutra — désormais nommés prix Iris — et dix prix Génie.

Jean-Marc Vallée a souvent tourné avec de la lumière naturelle et des caméras à l’épaule et a donné aux acteurs la liberté d’improviser le script et de se déplacer dans l’emplacement d’une scène. L’équipe a parcouru le chemin des crêtes du Pacifique pour tourner le film Wild, sorti en 2014, qui mettait en vedette Reese Witherspoon.

« Ils peuvent se déplacer où ils veulent », a déclaré le cinéaste à propos de ses acteurs dans une entrevue accordée en 2014 à l’Associated Press. « C’est donner de l’importance à la narration, à l’émotion, aux personnages. J’essaie de ne pas trop m’en mêler. Je n’ai pas besoin d’interrompre les prestations. Souvent, le directeur de la photographie et moi nous disions : Cet endroit est nul. Il n’est pas très intéressant. Mais, hey, c’est la vie. »

Il a fait équipe avec Reese Witherspoon pour diriger la première saison de Big Little Lies en 2017, et a dirigé l’actrice Amy Adams dans la série Sharp Objects, en 2018, également pour HBO.

Avec des informations de Ryan Pearson de l’Associated Press à Los Angeles.

À voir en vidéo