L’Académie des Oscar va récompenser Danny Glover, Samuel L. Jackson et Liv Ullmann

Danny Glover se verra remettre le prix humanitaire Jean Hersholt lors de la cérémonie des Governor Awards, le 15 janvier 2022.
Photo: Jacquelyn Martin Associated Press Danny Glover se verra remettre le prix humanitaire Jean Hersholt lors de la cérémonie des Governor Awards, le 15 janvier 2022.

L’Académie des Oscar a annoncé jeudi qu’elle allait récompenser deux acteurs noirs américains emblématiques, Danny Glover et Samuel L. Jackson, ainsi que la star norvégienne Liv Ullmann, égérie d’Ingmar Bergman.

Remarqué dans La couleur pourpre de Steven Spielberg, puis aux côtés de Mel Gibson dans la saga L’arme fatale, Danny Glover se verra remettre le prix humanitaire Jean Hersholt lors de la cérémonie des Governor Awards, le 15 janvier 2022.

Ce prix est un Oscar attribué de manière exceptionnelle par l’Académie pour récompenser un individu « dont l’action humanitaire a fait honneur à l’industrie du cinéma ».

« Danny Glover milite depuis des décennies pour la justice et les droits de la personne, témoignage de son engagement à faire reconnaître cette humanité que nous partageons, aussi bien à l’écran qu’en dehors », a déclaré dans un communiqué le président de l’Académie des Oscar, David Rubin.

Samuel L. Jackson, Liv Ullmann et l’actrice, scénariste et réalisatrice Elaine May recevront quant à eux un Oscar d’honneur en janvier prochain.

« Icône culturelle » internationale pour David Rubin, Samuel L. Jackson s’est illustré dans des films de Spike Lee (Do the Right Thing) et de Quentin Tarantino (Pulp Fiction, Jackie Brown, Django Unchained). Il est aussi devenu un personnage récurrent de nombreux films Marvel avec son rôle de Nick Fury, le patron borgne et grognon du S.H.I.E.L.D. Il figure dans plus d’une centaine de longs métrages, dont la saga Star Wars où il joue un chevalier jedi, Mace Windu.

Actrice de théâtre en Norvège, Liv Ullmann, 82 ans, a été révélée internationalement par son rôle dans Persona, d’Ingmar Bergman, en 1967, avant de jouer dans plusieurs autres films du réalisateur suédois avec qui elle a eu une fille. Elle est également passée à la réalisation (Sofie, puis Infidèle) tout en continuant à jouer sur les planches.

Quant à l’Américaine Elaine May, 89 ans, elle a écrit et réalisé son premier film A New Leaf en 1971, de même que Mikey and Nicky et Ishtar, mais c’est surtout en tant que scénariste qu’elle s’est fait connaître, avec Le ciel peut attendre (1978) et Primary Colors (1998) qui lui ont chacun valu une nomination aux Oscar. Elle a aussi signé le scénario de Tootsie.

À voir en vidéo