Spike Lee à l’honneur sur l’affiche du 74e Festival de Cannes

L’Américain Spike Lee
Photo: Scott Cunningham/NBAE via Getty Images/AFP L’Américain Spike Lee

Après avoir mis à l’honneur Agnès Varda pour l’affiche de son édition 2019, le Festival de Cannes a choisi d’honorer l’Américain Spike Lee, président du jury de la 74e édition, ont annoncé jeudi les organisateurs.

Louant un « regard curieux » , « personnel », «tendre» et «malicieux» , le Festival a choisi de mettre en lumière le réalisateur sous les traits du personnage qu’il avait joué dans son premier long-métrage Nola Darling n’en fait qu’à sa tête (1986).

Sur l’affiche, Spike Lee, alias Mars Blackmon (un des trois amants de Nola Darling) est entouré de deux palmiers, faisant écho à la ville de Cannes et sa fameuse Croisette. Pied de nez des organisateurs, le film ayant été tourné dans sa ville, New York.

« Parce que l’impatience est immense de retrouver le décor cannois : le bord de mer, les palmiers et l’écran noir qui accueillera en page blanche les films de la Sélection officielle », écrivent les organisateurs dans un communiqué.

Photo: Bob Peterson & Nike / Plusieurs sources / AFP

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, Nola Darling n’en fait qu’à sa tête avait remporté le Prix de la jeunesse, dans la catégorie film étranger à Cannes en 1986.

Le Festival, qui doit se tenir du 6 au 17 juillet, doit encore annoncer le film qui sera projeté lors de la « dernière séance » après le palmarès ainsi que la composition du jury, présidé par Spike Lee.

Cinéaste franc-tireur et premier artiste noir à occuper cette fonction, Spike Lee avait remporté le Grand prix à Cannes en 2018 avec Blackkklansman, sur un policier noir infiltré au Ku Klux Klan. Il signait alors son retour sur la Croisette, après 27 ans d’absence. Le film lui avait ensuite valu le tout premier Oscar de sa carrière.

À voir en vidéo