À voir à la télévision le samedi 7 août - Chaque vote compte

On a tous connu une ou un de ces élèves brillants incapables de se fermer la trappe, ne ratant jamais une occasion d'étaler leur savoir et levant la main bien avant que le professeur n'ait eu le temps de poser sa question. Dans Élection, Tracy Flick (Reese Witherspoon) pourrait bien être leur mascotte, leur ange gardien, et si on ne se doutait pas qu'elle votera bientôt pour les républicains, on jurerait qu'il s'agit de la version rajeunie et clonée d'Hilary Clinton.

Mais avant de jouer dans la cour des grands, Tracy rêve d'avoir la main haute sur le conseil étudiant de son école, déterminée à remporter une élection qui représente la première marche d'une ascension professionnelle et sociale qu'elle souhaite fulgurante. Jim McAllister (Matthew Broderick, passant enfin du côté des adultes... ), un professeur d'histoire dévoué, ne peut pas supporter cette fille, d'autant plus qu'elle aurait été «victime» de harcèlement sexuel, ce qui a occasionné le renvoi d'un collègue qu'il estimait beaucoup. À la perspective de la voir triompher, Jim va prendre les grands moyens, pas toujours les plus honnêtes, pour lui barrer la route. Celle-ci sera pleine de surprises et d'embûches.

Tout comme dans Citizen Ruth, qui renvoyait dos à dos les défenseurs de l'avortement et ses opposants, Élection ressemble à un film pour adolescents mais les personnages se posent des questions autrement plus pertinentes que celles concernant le choix de leurs vêtements, ou de leur partenaire, au bal de finissants. Le cinéaste Alexander Payne (qui connaîtra enfin un grand succès public avec About Schmidt) manie l'ironie à merveille et nous plonge dans une foule de débats éthiques, comme la manipulation de résultats électoraux, ce qui évoque quelques événements tristes et récents... Seule différence, et elle est de taille: le quotient intellectuel de Tracy Flick dépasse largement celui de certains pensionnaires de la Maison-Blanche.

Cinéma / Élection TQS, 18h30