The Bourne Supremacy s'impose au box-office

Los Angeles — Matt Damon s'impose: The Bourne Supremacy a pris la tête du box-office nord-américain du week-end, en récoltant des recettes de 52,5 millions $US.

La suite de La Mémoire dans la peau fait mieux que l'original, qui avait recueilli 27,1 millions lors de sa sortie à l'été 2002. Dans le rôle de la machine à tuer de la CIA Jason Bourne, Matt Damon fait mieux qu'un autre agent secret qui porte les mêmes initiales, James Bond, dépassant les 47,1 millions de Meurs un autre jour, la meilleure sortie de 007 aux États-Unis.

The Bourne Supremacy tient à distance Catwoman, avec Halle Berry: ridiculisée par la critique, cette nouvelle adaptation des «comics», également sortie cette semaine, n'atteint que la troisième place, derrière I, Robot, avec Will Smith, qui a engrangé 95,1 millions en dix jours.

À la septième place, Fahrenheit 9/11, de Michael Moore, est devenu le premier documentaire à dépasser la barre des 100 millions aux États-Unis. Le pamphlet anti-Bush a recueilli 4,8 millions ce week-end pour un total de 103,1 millions. Produit avec six millions, Fahrenheit se classe, avec La Passion du Christ de Mel Gibson, dans les grandes surprises du box-office de l'année.

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.