À voir à la télévision le dimanche 18 juillet - Vos paupières sont lourdes...

Au moment de sa sortie en 1962, The Manchurian Candidate n'a pas obtenu le succès escompté (un critique de l'époque l'avait considéré comme «the best film of the year, and the most irresponsible»), vision prophétique d'une société devenue peu de temps après complètement paranoïaque.

L'histoire d'un complot communiste pour assassiner le président des États-Unis grâce à un militaire américain dont le cerveau a été lessivé lors d'éprouvantes séances d'hypnotisme pendant la guerre de Corée, ça relevait de la science-fiction. Et pourtant...

Parmi les légendes — innombrables! — autour de ce film, l'un des meilleurs de John Frankenheimer, on raconte que John F. Kennedy, par un simple coup de fil, aurait levé les derniers obstacles à son tournage. En pleine guerre froide, le sujet s'avérait politiquement dangereux et recevoir l'aval du président allait faciliter les choses. Surtout que l'une des vedettes du film, Frank Sinatra, avait ses entrées à la Maison-Blanche... C'est d'ailleurs le même Sinatra qui, après l'assassinat de son ami à Dallas en 1963, réussira à retirer le film de la circulation. Derrière ces nobles intentions, on raconte qu'un différend entre Sinatra et la United Artists sur des recettes camouflées aurait constitué le vrai motif de ce retrait qui a duré plus de 15 ans.

Pour les uns, The Manchurian Candidate semblait trop favorable à la cause communiste (surtout devant l'imbécillité du candidat républicain manipulé par son épouse... ) tandis que les autres y voyaient un catalogue des obsessions de la droite américaine. C'est sans doute la plus formidable preuve de la richesse symbolique d'un film qui ne se laisse pas enfermer dans une seule grille interprétative, où il apparaît bien hasardeux de déterminer dans quel camp les personnages se situent. Jonathan Demme, dont le remake sortira à la fin du mois de juillet, devra peut-être utiliser l'hypnotisme pour nous faire oublier l'original...

The Manchurian Candidate

PBS (Burl.), 22h30