À voir à la télévision le mardi 20 juillet - Un complot sélénite

Beaucoup d'esprits sceptiques ont cru que les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune, montrés le 20 juillet 1969, n'étaient qu'une supercherie destinée à redorer le blason d'une nation embourbée dans un conflit absurde au Vietnam et pataugeant dans les délires apocalyptiques de la guerre froide.

Le cinéaste William Karel a décidé d'aller au bout de cette idée dans Opération Lune, un «documenteur» habilement ciselé associant le cinéaste américain Stanley Kubrick. Comment celui-ci a-t-il pu obtenir de la NASA cette précieuse caméra pour filmer à la chandelle les personnages de Barry Lyndon? Ne s'agissait-il pas d'un échange de bons (et de moins bons) procédés? Soucieux d'éviter au peuple américain l'affront d'un autre échec, le président Richard Nixon aurait exigé la reconstitution en studio de l'alunissage, pouvant ainsi puiser dans cette banque d'images en cas de pépins pendant la véritable mission... Le tout fut filmé en un week-end sous la supervision «artistique» de la CIA, avec la complicité de Kubrick, qui tournait à l'époque 2001: l'Odyssée de l'espace, dont les décors furent réquisitionnés.

Moins un cours d'histoire qu'un essai de politique-fiction, Opération Lune donne froid dans le dos lorsqu'il est question de tous les assassinats téléguidés pour faire taire les artisans de cette mystification. Et comment ne pas y croire devant les rois du double discours que sont Donald Rumsfeld et Henry Kissinger? Mais restez attentifs jusqu'à la toute fin du générique avant de continuer à nourrir votre cynisme envers les locataires, passés et présents, de la Maison-Blanche.

Opération Lune

Historia, 20h