Marlon Brando (1924-2004) - «Sa mémoire vivra à jamais»

Los Angeles — «Marlon Brando a eu plus d'influence sur les acteurs de la nouvelle génération qu'aucun autre» et «sa mémoire vivra à jamais», ont déclaré hier plusieurs acteurs américains ayant côtoyé Marlon Brando après son décès, la veille à Los Angeles, à l'âge de 80 ans.

«Je l'aimais beaucoup», a déclaré James Caan, qui avait joué avec Brando dans Le Parrain. «Marlon Brando a eu plus d'influence sur les acteurs de la nouvelle génération qu'aucun autre», a-t-il ajouté.

Robert Duvall, partenaire de Marlon Brando dans Le Parrain et Apocalypse Now, a affirmé que «sa mémoire vivra à jamais». Marlon Brando était comme «un parrain pour de nombreux jeunes comédiens à travers le monde [...]. Il a eu une influence positive extraordinaire» sur eux, selon lui.

Eva Marie Saint, inoubliable compagne de Brando dans le film Sur les quais, a avoué qu'elle «n'oubliera jamais l'expérience merveilleuse de tourner avec Marlon. Les scènes avec lui sont un trésor pour moi, pour toujours. Il a été l'un des plus grands et des plus généreux acteurs», a-t-elle ajouté.

«Marlon Brando était un diamant rare», a pour sa part estimé l'acteur britannique Terence Stamp à l'annonce de la mort de ce monstre du cinéma mondial.

Le plus amusant

«Il avait tout et, pourtant, il ne se prenait pas trop au sérieux et il ne prenait pas la vie trop au sérieux», a déclaré l'acteur britannique, qui avait partagé l'écran avec Marlon Brando dans Superman. «C'était le gars le plus amusant que je connaisse et c'était un bonheur d'être avec lui», a ajouté Terence Stamp.

Francis Ford Coppola, qui l'avait fait tourner dans Le Parrain et Apocalypse Now, a ainsi rendu hommage à l'un des acteurs les plus mystérieux et les plus fascinants. «Marlon aurait détesté que tout le monde se précipite pour commenter sa mort. Tout ce que je dirai est que sa disparition m'attriste», a déclaré Coppola.

«C'était l'un des plus grands acteurs de cinéma de tous les temps, a souligné Robert Osborne, historien d'Hollywood. Mais je pense qu'il était aussi l'une des plus grandes déceptions [...] parce qu'il a gaspillé» ses qualités d'acteur. «Je ne crois pas qu'il ait pris très au sérieux son talent ou qu'il s'en soit servi comme il aurait dû le faire», a conclu Robert

Osborne.