La mer entre nous

Ce n’est pas demain la veille que le pays du cèdre verra s’agiter un peu partout des rameaux d’olivier. Il suffit d’être témoin de l’intensité des deux héroïnes du documentaire de Marlene Edoyan, femmes qui ont connu les ravages de la guerre civile au Liban, portant encore de nombreuses blessures intérieures. Cela n’empêche pas Hayat Fakhereldine, travailleuse sociale de confession musulmane, et Wafaa Khayrallah, chrétienne, gardienne de sécurité, de militer, chacune à leur façon, pour un pays transformé. Leurs positions apparaissent souvent irréconciliables, évoluant en parallèle dans ce film qui prend la juste mesure de l’immense écart entre les diverses communautés qui tapissent la société libanaise. À travers leurs propos, leurs colères et leurs larmes, il semble y avoir non pas une mer, mais un océan qui les sépare.

Notre critique complète

Horaire en salles
 

La mer entre nous

★★★ 1/2

Documentaire de Marlene Edoyan. Canada, 2019, 102 min.