Mektoub, My Love: Canto Uno

Les demi-mesures, très peu pour Abdellatif Kechiche, et ce ne sont pas les polémiques ayant entouré La vie d’Adèle qui l’ont changé. Le voici qui entreprend une étonnante trilogie sur les amours débridées des jeunes d’autrefois, ceux des années 1990, sur les plages de Sète, théâtre d’un de ses plus grands films, La graine et le mulet. Adaptation très libre d’un roman de François Bégaudeau, elle représente surtout un fabuleux prétexte pour s’étendre longuement sur l’indolence d’une faune en vacances, entre les plages et les boîtes de nuit, les promesses de fidélité et les incartades sexuelles. Une galerie de personnages colorés, sensuels, souvent dévêtus, traverse cette chronique d’un été, excessive, parfois irritante, en parfaite cohésion avec la démarche radicale d’un cinéaste qui ne craint ni les longueurs ni les outrances.

Notre critique complète

Horaire en salles

Mektoub, My Love : Canto Uno

★★★

Drame sentimental d’Abdellatif Kechiche. Avec Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Salim Kechiouche, Alexia Chardard. France-Italie, 2017, 174 min.