14 jours 12 nuits

En plein deuil, Isabelle séjourne au Vietnam où elle recherche Thuy, la mère biologique de sa fille. Incapable de lui avouer les vrais motifs de sa venue, la première embauche la seconde pour un périple guidé. Expertement modulé, le scénario de Marie Vien mise sur la délicatesse et la subtilité. Ainsi, plus Isabelle garde son secret, plus il lui devient difficile de dire ce qui doit pourtant l’être. Et pendant que se complexifie ce mensonge par omission, naît quelque chose comme une amitié. Non linéaire, la structure narrative aborde tour à tour les villes de Cacouna, tout d’hiver blanc vêtue, et d’Hanoï, tout de chauds coloris, entre passé(s) et présent. Inspirée, la réalisation de Jean-Philippe Duval prend le pouls du lieu dont il témoigne des beautés sans être aveuglée par celles-ci. Il en résulte une oeuvre poignante portée par des images sublimes, mais non ostentatoires, et élevée davantage pas le jeu tout en nuances d’affliction d’Anne Dorval et de Leanna Chea.

Notre critique complète

Horaire en salles
 

14 jours 12 nuits

★★★★

Drame psychologique de Jean-Philippe Duval. Avec Anne Dorval, Leanna Chea, François Papineau, Ngoc Thoa. Québec, 2019, 99 minutes.