Disparition à Clifton Hill (V.F. de Disappearance at Clifton Hill)

Niagara Falls, décor de film noir ? C’est le défi que s’est imposé le cinéaste canadien Albert Shin (In Her Face), montrant la dimension cachée, brumeuse et vulgaire de cette ville touristique, ici désertée de sa faune habituelle. Une mythomane (Tuppence Middleton) revient à la fois sur les lieux de son enfance et sur les lieux du crime, encore traumatisée par une scène de kidnapping dont elle fut témoin autrefois. Son enquête, sinueuse, erratique, va l’amener à côtoyer une foule de gens étranges (dont un incarné par David Cronenberg !) ou désaxés (Marie-Josée Croze en illusionniste de pacotille), mystère d’une disparition qui révélera aussi les dessous d’une ville sous influence(s). L’atmosphère y est parfois énigmatique, mais tout cela est livré dans un style rarement singulier, et encore moins envoûtant.

Notre critique complète

Horaire en salles

Disparition à Clifton Hill (V.F. de Disappearance at Clifton Hill)

★★ 1/2

Thriller d’Albert Shin. Avec Tuppence Middleton, Hannah Gross, Marie-Josée Croze, Eric Johnson. Canada, 2019, 100 min.