Le Lion

Romain, psychiatre pépère, a assisté au kidnapping de sa fiancée. Or, personne ne le croit, hormis Léo, un nouveau patient qui prétend être un espion. S’ensuit ce qui se veut une comédie d’aventure avec duo dépareillé à la Francis Veber (La chèvre, Les compères, Les fugitifs). Hélas, le film de Ludovic Colbeau-Justin n’en a ni l’énergie ni la verve. Dany Boon et Philippe Katerine, qui ne partagent aucune chimie, en font des tonnes, mais jouent chacun pour soi. Toutefois, c’est lorsque Le Lion tente de parodier l’univers de James Bond et ses ersatz que la platitude est à son comble. À l’instar du scénario mal ficelé, la réalisation est dénuée d’unité. Nombreuses, genre oblige, les séquences d’action n’ont aucune vigueur. Non, vraiment, il n’y a rien pour racheter ce gros flop. Au final, et quitte à satiriser 007 avec autant de puérilité, un titre plus approprié aurait été « L’espion qui m’emmerdait ».

Notre critique complète

​Horaire en salles

 

Le Lion

Comédie de Ludovic Colbeau-Justin. Avec Dany Boon, Philippe Katerine. France, 2020, 91 minutes.