«Antigone» et «The Twentieth Century» plusieurs fois nommés aux prix Écrans

<em>Antigone</em> est en nomination dans sept catégories, notamment pour la réalisation et l’adaptation de Sophie Deraspe (à droite), pour l’actrice Nahéma Ricci (à gauche) et l’actrice de soutien Nour Belkhiria.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Antigone est en nomination dans sept catégories, notamment pour la réalisation et l’adaptation de Sophie Deraspe (à droite), pour l’actrice Nahéma Ricci (à gauche) et l’actrice de soutien Nour Belkhiria.

Deux films québécois, Antigone et The Twentieth Century, sont finalistes dans la catégorie du meilleur film pour les prix Écrans canadiens.

Antigone, adaptation libre de la tragédie de Sophocle, est en nomination dans sept catégories, notamment pour la réalisation et l’adaptation de Sophie Deraspe, pour l’actrice Nahéma Ricci et l’actrice de soutien Nour Belkhiria. The Twentieth Century obtient huit nominations, notamment pour la réalisation et le scénario de Matthew Rankin, mais aussi pour la direction artistique, les costumes et les coiffures dans cette allégorie expressionniste sur le jeune Mackenzie King.

Le Chant des noms, de François Girard, obtient neuf nominations, mais pas dans les catégories du meilleur film ou de la meilleure réalisation. Il pleuvait des oiseaux, chant du cygne de la comédienne Andrée Lachapelle, est en lice dans cinq catégories, dont l’adaptation du roman de Jocelyne Saucier par la réalisatrice Louise Archambault ; les acteurs Gilbert Sicotte et Rémy Girard ont aussi droit à une nomination.

Le film Kuessipan est en nomination dans trois catégories, notamment pour l’adaptation du roman de Naomi Fontaine par la réalisatrice Myriam Verreault ; on souligne aussi l’interprétation de Douglas Grégoire et de Yamie Grégoire. Sympathie pour le diable est aussi salué pour l’adaptation du récit du journaliste Paul Marchand. Marc-André Grondin est par ailleurs finaliste pour son interprétation dans Mafia inc. — la seule nomination décrochée par le nouveau film de Podz.

The Body Remembers When the World Broke Open, récit d’une amitié naissante entre deux femmes autochtones, récolte huit nominations, notamment dans les catégories du meilleur film, de la réalisation, du scénario original et des actrices principales. Les deux autres productions en nomination dans la catégorie du meilleur film sont Anne at 13,000 ft et White Lie.

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision décerne aussi ses prix Écrans aux artisans de la télévision en anglais — les productions francophones reçoivent des prix Gémeaux au Québec. Mais certains artistes et artisans québécois sont en nomination du côté anglais, notamment deux actrices dans des premiers rôles : Karine Vanasse (Cardinal) et Caroline Dhavernas (Mary Kills People).

C’est la comédie Schitt’s Creek qui domine la liste des finalistes, avec 26 nominations, suivie d’Anne with an E avec 17 et Cardinal avec 14.

Le gala des prix Écrans canadiens, qui aura lieu à Toronto le 29 mars, sera diffusé en direct sur les ondes de la télévision anglaise de Radio-Canada.