Mafia inc.

Photo: Les Films Séville
Rejeté par son père tailleur puis trahi par son employeur, le parrain canadien Frank Paterno en qui il en avait trouvé un de substitution, Vincent Gamache entre en guerre contre ce dernier. Avec Mafia inc., Podz offre une chronique mafieuse intrinsèquement montréalaise, mais complètement universelle. Au coeur de l’intrigue: le thème de la famille, qui se colore d’une dimension particulière (et d’une teinte carmin) dès lors qu’il est question de ce milieu, avec prépondérance donnée à la relation père-fils chère au cinéma québécois. Bémol: on passe trop peu de temps avec Sofie, la soeur de Vince et une figure clé. Vivement un «montage du réalisateur» plus long. De passages à tabac en assassinats, de filatures policières en corruption politique, le film n’en captive pas moins et use habilement des codes du genre tout en générant un réel souffle narratif. Ce, sans perdre de vue la spécificité du contexte d’ici. Quant au récit, il résonne bien au-delà.

Horaire en salles

Notre critique complète

Mafia inc.

★★★★

Chronique mafieuse de Podz. Avec Marc-André Grondin, Sergio Castellitto, Gilbert Sicotte, Mylène Mackay. Québec, 2020, 135 minutes.