Downhill

Photo: Fox Searchlight Pictures

Dans cette reprise de l’acclamé long métrage suédois Force majeure, Pete (Will Ferrell), Billie (Julia Louis-Dreyfus) et leurs deux gamins dînent sur la terrasse d’un restaurant entre deux descentes dans les Alpes. Soudain, une « avalanche contrôlée » semble sortir de sa course et se diriger droit vers eux. Alors que Billie, terrifiée, couvre ses deux enfants de ses bras, Pete attrape son téléphone et prend ses jambes à son cou, créant une brèche de déceptions et d’incompréhension. Tandis que l’original, une satire impitoyable sur l’insécurité masculine, brillait par son exploitation raffinée du cynisme et de l’inconfort, Downhill se réfugie dans l’accessibilité de son humour et dans sa propension exagérée à la rationalisation et à la prise de position. En cherchant avec tant d’ardeur à définir, à encadrer et à enjoliver la crise, les cinéastes dilapident malheureusement de précieux ingrédients.

Horaire en salles 

Notre critique complète

Downhill

★★ 1/2

Comédie dramatique de Nat Faxon et Jim Rash. Avec Will Ferrell, Julia Louis-Dreyfus et Mirando Otto. États-Unis, 2020, 86 min.