Les chatouilles

Photo: AZ Films

D’abord un spectacle solo entre danse et théâtre, mais surtout un journal intime sur les planches où les pages sont tournées par une survivante d’agressions sexuelles commises par un pédophile, de surcroît le meilleur ami de ses parents. Andréa Bescond, avec la complicité d’Éric Métayer, a transposé à l’écran ce récit émouvant et percutant d’une enfance blessée en profitant des possibilités infinies du cinéma, mais en ne masquant pas les origines de l’oeuvre. À l’arrivée, un magnifique ballet entre passé et présent où l’héroïne, Odette (Bescond, intense et insolente), entraîne avec elle sa psychologue. Ensemble, elles revisitent son parcours chaotique, dominé entre autres par le déni de sa mère (Karin Viard, un César mérité de la meilleure actrice de soutien), avec en prime un portrait pas très idyllique des hauts et des bas professionnels d’une danseuse.

Horaire en salles

Notre critique complète

Les chatouilles

★★★★

Drame d’Andréa Bescond et Éric Métayer. Avec Andréa Bescond, Karin Viard, Clovis Cornillac, Pierre Deladonchamps. France, 2019, 103 min.