Dieu existe, son nom est Petrunya (V.F. de Gospod postoi, imeto i’e Petrunija)

Petrunya semble abandonnée de tous, y compris de Dieu. Trentenaire diplômée en histoire, célibataire, sans emploi et visiblement sans avenir reluisant, elle décide de faire un geste impulsif, brisant une tradition de son village, provoquant la colère de jeunes hommes abrutis. Son insolence lui vaudra d’être mise au ban des accusés, recluse dans un commissariat de police où son coup d’éclat aura une résonance nationale. C’est la vision pas très édifiante de Teona Strugar Mitevsa, originaire de Macédoine, maintenant établie à Bruxelles, décrivant le machisme qui ronge ce coin du monde, égratignant la bêtise de l’extrême droite et la duplicité des religieux. Une farce campagnarde qui ne manque pas d’audace, mais quelque peu plombée par une curieuse rupture de ton où la drôlerie cède le pas aux sermons politiques.

Notre critique complète

Horaire en salles

Dieu existe, son nom est Petrunya (V.F. de Gospod postoi, imeto i’e Petrunija)

★★★ 1/2

Comédie de Teona Strugar Mitevska. Avec Zorica Nusheva, Labina Mitevska, Simeon Moni Damevski, Suad Begovski. Ex-République yougoslave de Macédoine, Slovénie , Croatie, France, Belgique, 2019, 100 minutes.